L'Or de Morrison tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Mai 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Roger Seiter
Dessin : Daniel Brecht

Avril 1872, Sheep Mountains dans le Colorado. Morisson et sa bande de Outlaws ont dérobé pas moins de 350.000 dollars lors de l'attaque d'un train. Il leur faudra passer des semaines dans les montagnes loin de toute civilisation, aussi un détour par Cottonwood Peak s'impose, ce comptoir ravitaillant tous les étranges qui se rendent en territoire indien. Débarquer à quinze là-bas ne serait pas très discret, sachant que le groupe est poursuivi par le shérif Alkins, le lieutenant Morgan (d'une compagnie de la 7ème de cavalerie), et des Jicarillas (un groupe d'Apaches). Aussi Morrison décide de se rendre dans les terres des Navajos en compagnie d'Eugénie, et de se faire passer pour un couple, ce qui a le don d'irriter Henry (serait-il jaloux ?). Au comptoir, un incident que l'on aurait pu juger vain (Morrison surprend un homme en train de mater Eugénie), pourrait avoir de fâcheuse conséquence sur la suite des événements. Au-dessus des Red Father Lakes, les hommes du shérif Alkins rencontrent la troupe du lieutenant Morgan. La discussion s'avère musclée - mais cordiale - et finit par la conclusion d'une alliance entre les deux camps. Non loin de là, les Jicarillas se rapprochent de Morisson et trouvent un allié providentiel en la personne de Dirty Bear, désireux de se venger !

Ce deuxième tome de l'Or de Morrison conclut la série et nous montre la fuite vers San Francisco d'un groupe bientôt pris en étaux par les autorités et les indiens. Le scénario de Roger Seiter reprend tous les codes du genre western, mais les personnages présentés apparaissent plus antipathiques les uns que les autres. Il n'y a pas de bon et de mauvais, uniquement des protagonistes très ambivalents et qui jouent un agenda très personnel. L'autre "héros" du récit, c'est l'Ouest sauvage américain et ses magnifiques panoramas. L'album est d'ailleurs agrémenté d'un cahier graphique et historique documenté sur la période qui sert de cadre à l'intrigue. Les dessins de Daniel Brecht sont très élaborés et d'un style classique.

VERDICT

-

Suite et fin de l'Or de Morrison dans un volume riche en action où les cadavres s'accumulent tout comme les mauvaises décisions. Après avoir réussi un important casse, Morrison et ses hommes ne parviendront pas tous à profiter du butin, sachant que des dissensions se créent en plus au sein du groupe. Avec autant d'ennemis derrière soi, ce western classique semble mener vers une destinée inéluctable ...

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés