Atrail tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 09 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Goro Taniguchi
Dessin : Akihiko Higuchi

Atrail (Atrail - Nisekawiteki Nichijou to Senmitsu Element) est une série en cinq tomes initialement publiée au Japon aux éditions Kadokawa Shoten. Iori Shijima est un lycéen ordinaire doté d'une vie très banale. Il a de nombreux amis sur qui compter, une belle et gentille mère, sans compter sa jolie amie d'enfance Minato. De plus, ses notes sont bonnes et il a l'avenir entre ses mains. Cependant, un jour, un "être transcendant" appelé Atrail apparait sur Terre et la vie quotidien de Iori s'effondre au fur et à mesure qu'il découvre les secrets d'un autre monde et le sens de sa propre existence.

L'intrigue de Goro Taniguchi (Code Geass) tourne autour d'un adolescent dont la vie était réglée comme du papier à musique. Mais aujourd'hui tout est différent. Iori, sans méfiance, est placé dans un scénario complètement étrange pour lui. Les citadins réagissent de manière organisée, comme s'ils étaient au courant des événements qui vont suivre. Du ciel de la ville descendent des vaisseaux spatiaux qui exigent qu'on leur livre l'étudiant. Suivi par les citadins et ses propres camarades de classe, Iori s'enfuit par réflexe. Son chemin croise celui d'une mystérieuse fille, Faï, qui se présente comme son garde du corps. Mais ce n'est pas tout, un jeune homme en tenue militaire prétend être le petit frère d'Iori et lui demande de l'accompagner. Mais Iori n'a pas de frères et sœurs et vit seul avec sa mère. Comme si cela ne suffisait pas, un grand cube noir apparaît dans le ciel. Dans le même temps, Iori souffre de terribles maux de tête, qui se produisent simultanément avec l'apparition d'une existence transcendante dans le ciel ayant la forme d'un cube. Cet objet s'appelle Atrail et semble cacher des secrets. Il a détruit près d'un tiers de la masse de la Terre il y a longtemps mais Iori n'en sait rien. Cependant, contrairement aux humains normaux, Iori semble être capable d'établir un type de contact avec l'être. Cette caractéristique suscite l'intérêt de plusieurs organisations rivales. Ils veulent travailler avec l'élève, mais lui veut juste revenir à sa vie quotidienne.

Le premier volume fournit de nombreuses informations d'introduction et attire un environnement global intéressant. Avec Akihiko Higuchi, Goro Taniguchi a gagné un des illustrateurs talentueux pour son projet. Les dessins donnent systématiquement une impression de grande qualité. Ce premier volume comporte son lot d'action et d'humour, cependant la conception des personnages semble être un peu trop sympathique entre-temps, ce qui explique pourquoi la gravité du problème est partiellement réprimée. En revanche, d’autres dessins sont encore merveilleusement sombres et finement travaillés.

VERDICT

-

Ce premier tome d'Atrail n'est peut-être pas un coup de génie comme l'était Code Geass, mais il constitue un point de départ intéressant à une courte série de science-fiction. Le potentiel de développement semble grand, les nombreux personnages, la situation actuelle et les interdépendances dans ce monde sont seulement partiellement expliquées dans cet opus, de sorte que les volumes suivants ont certainement encore des surprises à réserver.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés