Histoires sans fin tome 2 : Le théâtre des illusions
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Juillet 2019
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Geco Hirasawa

Histoires sans fin est une nouvelle création originale de Ki-oon, proposant un sens de lecture occidental et des pages totalement en couleurs (à l'image de ReLIFE). Trois tomes sont ainsi prévus et il faut noter qu'il s'agit du premier manga de l'auteure Geco Hirasawa, qui avait précédemment illustrée l'adaptation en light novel de Bakemono no Ko (Le Garçon et la Bête). Autre précision, le personnage de Marie, jeune fille fantasque et loufoque, n'a pas été créé pour ce manga mais accompagne l'auteure depuis ses années collèges et avait même été utilisé pour des fanzines réalisés en amateur. Bref, Marie n'aime pas du tout qu'on lui dise quoi faire et désire plus que tout vivre sa vie comme elle l'entend. Son comportement désinvolte lui a déjà des tours, et dès les premières pages de cet ouvrage, elle laisse une camarade de classe pour courir après son chat fugueur qui s'est réfugié dans une librairie. Marie découvre l'ultime tome du Nomad Comics, un magazine qui a été arrêté depuis des lustres car le rédacteur en chef était un despote. Aucun des récits pré-publiés n'a donc connu de conclusion. Le hasard a voulu que Marie soit aspirée dans ledit magazine. Elle reprend connaissance à côté du fameux rédacteur en chef, coincé dans le désert des histoires sans fin depuis très longtemps. Pour retourner dans sa réalité, Marie va devoir plonger dans les différentes intrigues et les amener jusqu'à une conclusion.

Dans ce deuxième volume, Marie abandonne le monde d'heroic fantasy où elle était piégée jusqu'à présent. Désormais, elle se retrouve projetée dans le Londres du XIXème siècle, où elle devra jouer les diseuses de bonne aventure et s'incruster dans une troupe de théâtre afin de se rapprocher d'Angela Abbington, une jeune actrice malmenée par le reste de la distribution féminine. Du fait de son caractère rebelle, Marie n'a pas l'intention de laisser l'injustice triompher. Cependant, une des actrices est bientôt retrouvée assassinée et Angela est persuadée que Marie est la responsable. Bientôt traquée par les autorités, Marie va devoir résoudre cette affaire dans un univers cette fois totalement unique. Les propositions que Marie fera, toujours aussi imprévisible, vont déclencher une suite d'événements rocambolesques et il est difficile d'imaginer une fin logique après tout ça. Le rythme est ainsi très rapide, parfois peut être un peu trop car on ne fait que survoler l'univers traversé sans en saisir toute la portée. Le dessin est quant à lui assez singulier, car il s'avère davantage inspiré par les séries occidentales que par les mangas. On retrouve beaucoup d'angle de vue très photographique, un sens inné de la mise en scène et du cadrage (il faut noter que l'auteure a fait des études d'architecture), des décors riches en détails  et une galerie de personnages haut en couleurs.  Précisons que le manga a été composé en digital et que les couleurs ont été posés avant les lignes finales, ce qui créé un rendu assez spécifique.

VERDICT

-

Histoires sans fin est une saga qui ne ressemble à aucune autre : Un manga dynamique, parfois terriblement barré, et ô combien imaginatif. Ce deuxième tome présente cette fois un cadre unique où Marie aura fort affaire pour se dépêtrer d'une affaire de meurtres et aider Angela, une actrice non sans zone d'ombre. Une lecture divertissante pour l'été.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés