Bandit 7 tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 11 Juillet 2019
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Scénario et dessin : Masayumi

Bandit 7 est une série en deux tomes publiée aux Japon aux éditions Shinchosha. L'intrigue met en scène deux gangsters, Hugo et Roxan, évoluant dans une univers sans foi ni loi, pourtant la religion a une place importante dans la société pervertie par le mal. Il y ainsi des terroristes, des démons, des apôtres, des messagers de Dieu, mais également des courtiers. Hugo est un apôtre, Roxan est un humain. Totalement cynique, ce duo atypique est prêt à vendre père et mère pour espérer décrocher un contrat en or et la rémunération qui va avec. Les apôtres ont des pouvoirs très spéciaux qui varient d'une personne à l'autre, c'est également le cas d'une cible dont vont devoir s'occuper Hugo et Roxan, quitte à se livrer une concurrence acharnée pour sa capture. Mais personne n'avait mentionné la réelle nature des pouvoirs de la cible ...

Ce deuxième volume débute dans la lignée du premier, le duo composé d'Hugo et Roxan se voit confier une nouvelle mission : retrouver une mystérieuse femme gourou intimement liée au destin de ce monde perturbé, et qui semble avoir une étrange relation avec Roxan. La trame avance assez rapidement jusqu'à ce qu'elle brise en milieu d'ouvrage. La fin du magazine Go Go Bunch en février 2018 a précipité la clôture de plusieurs séries (notamment Gangsta Cursed) et Bandit 7 s'arrête littéralement en plein milieu d'un arc. Il aurait fallu quelques chapitres supplémentaires pour un épilogue décent et mieux creuser le passé des protagonistes principaux. Heureusement la construction du titre, composé de missions courtes, permet d'éviter un naufrage. Le dessin de Masayumi, dont il s'agit de la première série en France, offre des planches intéressantes et d'un grand dynamisme, même s'il y a davantage de fan service dans ce tome. Il y a beaucoup d'action et d'humour, la série aurait clairement gagné à connaître une autre destinée.

VERDICT

-

Bandit 7 se termine dans la précipitation, ce qui est regrettable tant l'univers présentait du potentiel pour être une bonne alternative à Gangsta. Au moins, l'auteur Masayumi a pu faire ses armes avec cette courte série, ce qui amènera les lecteurs à suivre avec intérêt ces futurs projets. En l'état, le tome deux de Bandit 7 est relativement efficace dans l'ensemble, avant un dernier quart terriblement rushé.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés