50 nuances de gras - L'elfe qui aimait trop les frites ! tome 5
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 10 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Synecdoche

50 nuances de gras - L'elfe qui aimait trop les frites (Elf-san wa Yaserarenai) est une série toujours en cours de parution et qui a connu six tomes à ce jour au Japon aux éditions Wani Books. Naoe est massothérapeute à la clinique "Smiley Boar". Un jour, il reçoit une nouvelle patiente nommée Erufuda, qui se révèle être un elfe d'un autre monde. Toute la malbouffe du monde terrestre a fait des ravages sur sa silhouette et elle ne peut plus emprunter le portail la menant jusqu'à chez elle. Il faut en effet peser le même poids à l'entrée et à la sortie pour pouvoir utiliser ledit portail. Maintenant, elle va essayer de perdre du poids avec l'aide de son fidèle massothérapeute. Mais Erufuda n'est pas la seule de son monde à avoir été affectée par la vie sur Terre. Outre l'elfe frito-dépendante, Naoe aura comme patiente une louve-garou qui a tendance à l'empattement, une sirène aux bras flasques, ou encore une ogresse portée sur la bière.

Dans ce cinquième tome, Naoe continue de s'occuper du régime de son groupe de créatures fantastiques, notamment Erfuda l'elfe, Kuroeda l'elfe noire, Mero la merrow, Kusahanada la mandragore, Oga l'ogresse, Laïka la lycanthrope. Chaque chapitre nous amène une nouvelle femme (bien sûr surnaturelle), puis montre comment elles deviennent toutes des amies, comment elles essaient de perdre du poids et essayent de résister à la tentation. Chaque fille a une histoire à raconter, et l'auteur déploie beaucoup d'efforts pour que chaque personnage prenne vie. Vous voulez vraiment vous attacher à elles, en espérant qu'elles seront en mesure de perdre le poids qu'elles désirent. Encore une fois, notre personnage principal doit aider plus de filles fantastiques à faire face aux problèmes modernes. L'auteur ajoute plus d'informations sur les filles actuelles tout en en ajoutant quelques autres (cette fois, l'étonnante Medesa). Parmi les nouvelles situations abordées, il est question d'une séance de karaoké à quatre et forcément cela tourne mal (mais mal) en raison de la nature de sirène de Mero. Eh oui, le chant des femmes-poissons est réputé faire tourner la tête aux hommes mais il pourrait aussi avoir des vertus pour la santé. Et que dire de l'effet du café sur Kusahanada la mandragore ? Oh, même une banale séance de yoga peut déraper. Bien sur, on pourrait penser que Naoe est en train de constituer son harem de filles potelées même si en réalité, il n'y a aucune romance ou quoi que ce soit : Naoe est un personnage bienveillant, il aide les filles en leur montrant comment bien se tenir debout, en les massant, en leur apprenant à adopter une alimentation saine et bien plus encore. L'auteur a vraiment une bonne façon de dessiner les filles un peu grassouillettes, elles apparaissent vraiment réalistes, il faut noter que Synecdoche travaille également dans le monde du hentai sous le pseudonyme de Methonium. Le dessin est fabuleux, les personnages sont hilarants, les régimes et les exercices sont amusants à voir. Il y a un peu de fan service (mais ça ne semble jamais déplacé).

VERDICT

-

Ce volume de 50 nuances de gras permet de voir en action la plupart des héroïnes (exceptées la fille-dragon et la kobold) dont une kyrielle de situations variées, tout en apportant une nouvelle protagoniste fan de râmen. Pour le moment, les chapitres se suivent sans se ressembler et l'auteur parvient à se renouveler tout en continuant à aborder les problèmes de poids des jeunes femmes en question et intégrer quelques conseils-santés. Le fan service est également utilisé pour un grand effet comique.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés