Irons tome 3 : Les disparus d'Ujung Batu
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 10 Juillet 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Tristan Roulot 
Dessin : Luc Brahy 
Couleurs : Hugo Facio

 

L'ingénieur Jack Irons est de retour d'Indonésie où il a dû enquêter sur les terribles retards de construction d'un pont à Sinkis. La région de Sumatra a été durement touchée par le tsunami de 2004 (plus de 200.000 morts) et il a fallu tout reconstruire. La réponse internationale a été incroyable avec plusieurs centaines de millions de dollars collectés, mais il y a quand même quelques couacs. Quelques jours avant de revenir à Paris, Jack Irons a découvert l'ampleur du chantier : A Sinkis, un nouveau pont est en construction depuis plus de dix ans et le chantier n'avance pas. La gigantesque infrastructure est le seul accès à un petit village - désormais entièrement enclavé - et devait marquer la première étape d'un vaste projet touristique sur la côte. Il faut dire que la situation géopolitique n'a rien d'évident : La guerre civile a duré longtemps, il reste de nombreux groupes extrémistes non démobilisées, et bon nombre d'ingénieurs sont partis lorsqu'il a été question d'expertiser le travail de la société internationale Starbridge. Irons va l'apprendre à ses dépens.

Cette série richement documentée met en scène un ingénieur en génie civil dont le caractère sarcastique lui vaut bien des inimitiés. Malgré la thématique particulière, le scénario de Tristan Roulot demeure simple d'accès et plausible. Jusqu’à présent, l'auteur a toujours su trouver un juste équilibre entre aventures, suspens et géopolitique, en faisant constamment l’effort de donner à chaque épisode un fond crédible et réaliste qui justifie pleinement chaque histoire. C’est ce mélange, presque terre à terre, qui rend cette série au demeurant très classique dans son déroulé, plus qu’intéressante et attachante. Si les travaux du pont n'avancent pas, il existe une raison économique, pour ne pas dire du pillage des sols indonésiens. Mais à force de fouiller là où il ne le devrait pas, Jack Irons se retrouve dans le collimateur d'un ingénieur corrompu qui souhaite acheter son silence et qui n'hésitera pas à lancer ses hommes de main afin que le message soit bien entendu. Pas sur que cela suffise à arrêter un homme comme Jack Irons, misanthrope certes mais droit dans ses bottes. On en saura très peu sur la vie familiale de Jack, puisque l'auteur ne revient pas dessus, préférant axer la progression sur les questions écologiques plutôt qu'économiques. Dans cet épisode, Irons se retrouve dans les traces du Colonel Nicholson, sans l’aveuglement quasi collaborationniste du fier militaire britannique. Contrairement à ses confrères redresseurs de torts de la BD , l’ingénieur capillairement contrarié aux nerfs d’acier, sait rester discret. Il ne se déplace pas en hélicoptère ou en yacht entouré de mannequins lingerie. Son métier (il en a un lui) le fait vivre. Avec une passion pour le travail bien fait, même avec une kalachnikov chargée sous son nez. Le personnage de Jack Irons est un alliage, un composite. Inflexible, cynique, mais avec une immense faille personnelle secrète. Certes comme tout (bon) héros / anti-héros de polar. Mais quand c’est bien fait, bouder son plaisir confine au snobisme. Les dessins de Luc Brahy sont très réussis et restituent bien l'atmosphère chaude, humide, fouettée par les vents, de la région. Sans compter le travail extrêmement précis de reproduction des ponts, soutenue par une mise en couleurs efficace d'Hugo Facio. A elles seules, elles portent voire justifient son trait en lui apportant la mise en perspective nécessaire.

VERDICT

-

Irons nous propose de suivre les péripéties d'un ingénieur en génie civil qui mène l'enquête sur les retards incohérents d'un pont en Indonésie. Ce troisième tome conclut l'affaire initié dans son prédécesseur, de quoi nous livrer un ouvrage carré qui mériterait vraiment davantage de visibilité.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés