Dead Dead Demon's Dededededestruction tome 8
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 31 Janvier 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Inio Asano

Dead Dead Demon's Dededededestruction est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu huit tomes à ce jour aux éditions Shogakukan. Depuis trois ans, le ciel des grandes villes japonaises est recouvert par de gigantesques vaisseaux spatiaux d'origine extraterrestres. Depuis ce jour, tout a changé, mais pourtant, aucun alien ne s'est encore manifesté. Les autorités ont bien essayé de s'attaquer aux vaisseaux des envahisseurs mais sans succès, détruisant durant cette opération des parties entières du pays et laissant l'économie du pays en ruine. Pendant ce temps, une brigade organise la résistance, la JSDF, et tente de lutter contre les aliens à travers tout le pays. Bientôt les États-Unis rejoignent la "guerre" avec des tactiques plus agressives, laissant les japonais dans l'expectative. L'article 9 de la constitution rappelle le pacifisme du pays, et ces discussions envahissent même la cours des lycées. Les deux amies Kadode et Ôran, comme la majorité des humains, ne font pourtant plus attention aux vaisseaux aliens et continuent à vivre leur vie. Pourtant un envahisseur s'est infiltré au sein de la population, et la véritable menace de l'humanité ne sera pas les aliens, mais autre chose. Au fil des années, les Tokyoïtes ont adapté leur vie quotidienne à la vision des soucoupes volantes stationnées au-dessus de la ville, bien qu'elles s'avèrent de plus en plus nombreuses. Loin de tout cela, les filles s'apprêtent à préparer leurs examens d'entrée à l'université ...

Le volume sept s'est terminé sur un coup de théâtre : Oba a révélé à Makoto qu'Oran est un voyageur dans le temps provenant d'un monde parallèle. Mais pour que Makoto comprenne bien, il faudrait qu'Oba leur montre toute la vérité. Ils utilisent donc l'appareil d'Oba, semblable à l'Isobeyan, pour voyager dans les souvenirs d'Oran et revenir là où tout a commencé il y a huit ans. C'était une rencontre fortuite - une seconde de différence aurait tout changé. Mais à ce moment-là, deux camarades de classe, alors étrangers, ont vu un OVNI. L'un d'eux était Oran Nakagawa. L'Oran que nous connaissons aujourd'hui est un imbécile hyperactif et désensibilisé, inébranlable face aux tendances modernes et à l'acceptation sociale. Mais à 10 ans, c'était une fille extrêmement timide, qui respectait scrupuleusement la hiérarchie de ses camarades de classe coercitifs. L'autre observateur d'OVNI était Kadode Koyama, une élève transférée et cible d'une intimidation persistante ; ses camarades de classe l'appelaient le "Démon". Cette observation d'OVNI serait le point d'entrée de leur amitié et le catalyseur de leur rencontre avec les envahisseurs. Une nuit, pendant le camp d'été de l'école, Kadode et Oran s'éclipsent et tombent sur un groupe d'enfants qui s'amusent avec une créature étrangère (deux des enfants étant les personnes interrogées dans le volume sept). Kadode se montre plus maline que les autres enfants et sauve l'envahisseur de leurs griffes. Après un certain temps de solitude, l'envahisseur leur remet un outil qui leur permet de communiquer. L'extraterrestre est un éclaireur, envoyé en mission pour étudier les Terriens et déterminer si la planète est un endroit sûr pour leur espèce. Mais son vaisseau s'est écrasé, et il est donc resté bloqué pendant qu'il subit des réparations. Soudain, il semblait que le sort de l'humanité reposait entre leurs mains. Pour Kadode, c'était sa mission et celle d'Oran de prouver que les êtres humains étaient gentils et pacifiques. On ignore encore si les envahisseurs sont venus avec de bonnes ou de mauvaises intentions, mais entre-temps, la présence de l'envahisseur allait changer radicalement la trajectoire de la vie de Kadode et d'Oran.

Pendant un certain temps, il semblait que Kadode et Oran avaient vraiment changé les choses. Toutes deux avaient perdu leurs appréhensions sociales, résistant aux brutes qui avaient traité Kadode de "Démon" et allant jusqu'à recruter les garçons dans leur équipe de justice sociale. Les filles étaient devenues de sympathiques super-héroïnes de quartier, aidant les personnes âgées et étant dans l'ensemble de bonnes Samaritaines où la plupart feraient la sourde oreille. Elles prouvaient que les humains étaient une espèce rachetable qui avait encore du bon en elle. Mais leurs actions étaient-elles purement altruistes ? Pour commencer, elles n'ont agi que grâce aux gadgets que leur avait donnés l'envahisseur (même leurs changements de personnalité ont été attribués à la technologie alien). De plus, leurs bonnes actions n'étaient qu'un microcosme de charité ; elles ne correspondaient pas à l'humanité dans son ensemble. Il était également clair que leurs motivations n'étaient pas totalement saines. Oran faisait simplement de son mieux pour impressionner Kadode, et Kadode elle-même a dit qu'elle faisait cela uniquement parce qu'elle voulait se sentir utile. Pour citer Miura, la journaliste qui enquête sur le SES et le Projet Ocean dans le volume sept, "La tragédie commence toujours par des perversions de la justice." Et ces perversions de la justice mèneraient effectivement à la tragédie. Comme si l'envahisseur n'était pas déjà assez méfiant, il offre à Kadode un gadget au pouvoir destructeur immense. Bien qu'elle tente de l'utiliser pour le bien, Kadode provoque un accident de grande ampleur. Il est inévitable que les filles apprennent une dure leçon : être un fournisseur de justice ne paie pas dans ce monde indifférent. Il semble important de mentionner que tout tourne toujours autour d'Isobeyan. Il y a un nouveau chapitre d'Isobeyan à chaque volume, les filles habillent l'envahisseur dans une tenue d'Isobeyan, et les gadgets de l'envahisseur sont trop semblables à ceux d'Isobeyan pour n'être qu'une simple coïncidence. Il doit y avoir une sorte de lien... la réponse évidente pourrait être que l'auteur d'Isobeyan est un envahisseur, mais cela ne semble pas s'additionner dans la chronologie (pour autant que nous le sachions).

VERDICT

-

Le volume huit nous a donné un regard hyper-concentré sur l'histoire d'origine d'Oran et Kadode - ce qui est logique, le drame axé sur les personnages a toujours été le point fort d'Asano. Nous redoutons l'issue de cette séquence de flashback ; les répercussions sont apparemment trop importantes pour qu'Oran puisse les gérer, ce qui l'amène à sauter d'univers en univers. Asano nous livre plusieurs pages entières et quelques belles scènes à citer qui donnent vraiment du corps au duo principal.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés