M.O.R.I.A.R.T.Y tome 1 : Empire mécanique (48H BD)
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Juillet 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Fred Duval et Jean-Pierre Pécau 
Dessin : Stevan Subic 
Couleurs : Scarlett Smulkowski

Londres, septembre 1899. Le Docter Jekyll se rend en urgence dans une fumerie d'opium. Il n'y a que cela qui puisse le calmer. Mais Mister Hyde prend rapidement le contrôle, obligeant la police à l'abattre de sept balles dans le corps. Pourtant, le monstre sort quelques heures plus tard de l'hôpital, laissant le Dr Jekyll parfaitement indemne ! En parallèle, au quartier de Mayfair, un certain Gibbs enchaîne les réussites aux cartes. Il s'agit d'un automate qui sera vite confondu par Sherlock Holmes. Pourtant la complexité d'une telle machine désoriente le détective. Une seule personne aurait les moyens humains et financiers pour le développer : Moriarty, son plus grand ennemi.

Cet ouvrage débute un diptyque surprenant puisque l'univers de Sherlock Holmes et celui du Dr Jekyll / Mr Hyde s'entremêlent dans un polar steampunk. Le héros de Sir Arthur Conan Doyle, associé au Dr Watson, est donc chargé d'enquêter sur plusieurs affaires qui serait apparemment liées à Moriarty, que l'on croyait pourtant disparu dans les chutes de Reichenbach en 1891. Non seulement, un avocat sollicite l'aide d'Holmes pour retrouver Jekyll, alors que Mycroft (le frère de Sherlock) surveille Li Mei, l'héritière de l'empire industriel d'armement d'Alfred Nobel. La quantité de références est impressionnante, on retrouve même le chien des Baskerville ou encore Winston Churchill. L'univers steampunk apporte un cachet particulier au dessin, associé au charme de l'Angleterre victorienne. Stevan Subic présente un style original, son encrage permettant de renforcer les traits marqués de ses personnages et d'étoffer l'ambiance sombre d'un Londres lugubre et malfaisant. A noter que cette édition spéciale pour les 48H de la BD comporte un extrait de la deuxième partie.

VERDICT

-

Un premier tome de M.O.R.I.A.R.T.Y. qui est une vraie aventure de Sherlock Holmes. Un album agréable à lire et qui surprend par sa mise en scène et son audace. Il est difficile de savoir où nous emmènent les auteurs tant les références s'y avèrent nombreuses. A 2€, c'est une excellente affaire.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés