Je suis un assassin (et je surpasse le héros) tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 14 Octobre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Manga : Hiroyuki Aigamo
Œuvre originale : Matsuri Akai
Conception des personnages : Tozai

Je suis un assassin (et je surpasse le héros) alias "Assassin de aru ore no Sutetasu ga Yuusha yori mo Akiraka ni Tsuyoi Nodaga" est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a déjà connu trois tomes aux éditions Overlap. Oda Akira, un lycéen qui excelle à effacer sa présence, a été convoqué avec ses camarades de classe dans un autre monde. Dans ce monde d'épée et de magie, Akira et ses camarades de classe ont été invités à devenir des héros et à faire tomber le roi démon. Ayant un mauvais pressentiment à propos du roi de Retice et de la princesse qui leur ont demandé cela, Akira utilise ses compétences spéciales pour se faufiler dans la bibliothèque du roi et découvrir la vérité. Que ce soit pour aider ou abandonner ses camarades de classe qui ne savaient rien, tout dépendra d'Akira.

Voici un titre étonnant car bien qu'il soit techniquement exact - ce n'est pas quelque chose dont le personnage principal se vante. Akira pense d'abord que c'est tout ce qu'il aime dans une histoire, et qu'être un assassin est cool, mais quand il se rend compte que ses pouvoirs sont bien plus grands que ceux des autres - même ceux du héros - il est énervé et cache son capacités. L'histoire implique un labyrinthe de donjon très RPG, les interactions passées d'Akira avec le héros, un ordre de chevaliers qui les entraînent (et ont leurs propres doutes sur le roi), une malédiction, un assassinat, une visite dans une tombe, et plus encore. Un isekai pas si classique que cela à première vue car cette histoire a des mécanismes de jeu vidéo car chaque membre de la classe d'Akira a un écran de statut, des habilités, des compétences et des classes de personnage. Leur premier mois est consacré à la formation et à la mise à niveau afin de défier le labyrinthe de la kantina. Le vrai héros a bien sûr un complexe de héros ayant été au centre de l'attention toute sa vie. Il est beau, intelligent, athlétique et ainsi de suite. Il n'est donc pas surprenant que sa classe soit celle du vrai héros. Il semble y avoir du ressentiment du héros envers Akira, mais c'est un peu mieux à la fin. Dans l'ensemble, cela ressemble quelque peu à Arifureta (Delcourt Tonkam) mélange avec The Rising Shield Hero (Doki Doki), ce qui n'est pas pour déplaire, mais avec son propre style et ses personnages. Le dessin est magnifique et les personnages sont assez bien représentés.

VERDICT

-

Si vous avez aimé le ton de The Rising Shield Hero, c'est un autre isekai avec une sensation similaire. Nos personnages se retrouvent rapidement à la merci de personnages douteux et le manga n'est pas prévisible ce qui est un très bon point. Un premier tome très prometteur en somme.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés