World of Warcraft tome 1 : Etranger en terre étrangère
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 07 Octobre 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Walt Simonson
Dessin : Ludo Lullabi

Trop souvent dans le passé, il y a eu des produits mal faits qui ne visaient qu'à faire de l'argent rapidement en adaptant certains jeux vidéos en bandes dessinées ou en romans. D'un autre côté, au moins l'équipe de création laisse espérer qu'il ne s'agit pas (seulement) d'une sortie de licence sans amour pour un jeu PC qui a connu un énorme succès. Après tout, ce n'est pas moins que Walter Simonson qui a pu être engagé comme auteur. Depuis les années 80, il a travaillé avec succès sur de grandes séries de Marvel comme Thor, Avengers ou Fantastic Four. Sans aucun souvenir de son origine et de son identité, un homme se réveille sur la côte de Kalimdor, où il se retrouve immédiatement en lutte avec un soi-disant crocodile. Comme l'humain est le personnage principal de l'histoire, il n'est pas difficile de deviner qu'il survit au combat. Il est ensuite capturé par les sbires de l'orc Rhégar et enfermé dans les wagons à cage des orcs avec les deux autres protagonistes, deux elfes. Il est en route pour un combat d'arène, auquel les prisonniers sont amenés. Il doit passer son premier baptême du feu, mais ce n'est que le prélude à une recherche désespérée de réponses qui conduit le guerrier inconnu à travers les terres de l'Alliance et de la Horde. La distinction entre qui est un ami et qui est un ennemi devient de plus en plus difficile.

Walter Simonson commence son histoire sur Lo'Gosh - le loup fantôme - comme l'appelle respectueusement la Horde, avec une performance réussie des personnages. Les deux elfes en particulier deviennent assez ennuyeux pour lui. L'idée de l'esclavage est plus difficile, après tout, le jeu informatique ne concerne pas vraiment les prisonniers qui se battent dans l'arène. Mais au moins, il a pu créer la base de combats typiques. Lo'Gosh et le secret de ses origines sont vraiment assez intéressants pour la série de bandes dessinées. En termes de dessin, ils n'ont pris aucun risque et ont embauché des professionnels expérimentés, Ludo Lullabi , Sandra Hope et Randy Mayor , qui implémentent habilement le style de bande dessinée du jeu, seules certaines conceptions architecturales d'Ogrimmar étaient trop humaines sans doute, tandis que le character design tire parfois vers le manga. Sinon, les scènes d'action et de magie sont simples et appropriées. Dans l'ensemble, la sensation du jeu est non seulement reproduite, mais également élargie. Le style de mise en évidence du panneau coupé pendant la bataille est particulièrement intéressant. C'est là que le chaos de la situation prend tout son sens.

VERDICT

-

Un début réussi pour une aventure humaine amusante dans les terres dangereuses de la Horde. De bons dessins et une narration demeurée conviviale pour les débutants, "Stranger in a Strange Land" offre le meilleur divertissement qui soit.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés