Adam
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 07 Juillet 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Maryam Touzani.

La maternité en étant non mariée est toujours taboue au Maroc. Un enfant extraconjugal s'en souviendra de toute sa vie, c'est pourquoi de nombreuses femmes - qui pour une raison quelconque tombent enceintes et n'ont pas de partenaire - choisissent d'abandonner l'enfant immédiatement après sa naissance. La production maroco-franco-belge "Adam" aborde ce thème de manière sensible et intrigante. Samia (Nisrin Erradi) est enceinte, sans abri et à la recherche d'un travail et d'un logement à Casablanca. Elle va de porte en porte, mais n'obtient rien à chaque fois. Lorsqu'elle est rejetée par Abla (Lubna Azabal) à la fin de la journée, elle abandonne et décide de passer la nuit dehors. Abla est une mère célibataire et possède une boulangerie qu'elle dirige depuis sa maison. Lorsqu'elle regarde dehors avant de se coucher et qu'elle voit Samia épuisée assise devant sa maison, elle décide de laisser entrer la femme quand même. Juste pour une nuit.

Samia avait déjà rencontré la fille malicieuse d'Abla, Warda (Douae Belkhaouda), qui vit l'arrivée de la jeune femme dans sa vie avec un enthousiasme et une ouverture d'esprit enfantins. Grâce à son ouverture d'esprit, nous obtenons de petits morceaux de ce qu'est Abla, mais pendant longtemps, le passé de cette femme têtue et travailleuse reste inconnu. Mais il en va de même pour Samia, qu'on n'entend débattre que de demi-vérités lors d'une conversation téléphonique avec une connaissance de ses parents. 'Adam" tourne en grande partie autour de la relation croissante entre ces deux femmes, l'une soupçonneuse, rigide et malheureuse, l'autre désespérée et déterminée à mettre fin à cette période de sa vie. Cette nuit-là devient vite plus longue et Samia s'avère être un ajout précieux à la modeste boulangerie d'Abla. La façon dont elle prépare le rziza est un régal pour les yeux et le film travaille sur votre appétit à tous, avec tous ces plats délicieux dans l'image. La réalisatrice du premier long métrage, Maryam Touzani, a délibérément réduit la taille de l'histoire et ne réserve pas de grandes surprises, mais elle s'appuie sur ses personnages à l'écriture captivante et sur les bonnes actrices qui façonnent ces personnages. Cela fonctionne bien. De nombreux gros plans et des rendus presque pittoresques des situations renforcent l'intimité du film.

VERDICT

-

"Adam" est un beau portrait de deux femmes puissantes qui, malgré leurs propres blessures, s'encouragent mutuellement à se transformer.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés