28 Semaines plus tard
Plate-forme : Blu-Ray
Date de sortie : 13 Mars 2008
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10
Réalisé par Juan Carlos Fresnadillo

Six mois après qu'un terrible virus ait décimé l’Angleterre, les forces américaines d’occupation ayant déclaré que l’infection a été définitivement vaincue, la reconstruction du pays peut maintenant commencer. Lorsque la première vague de réfugiés arrive à Londres, la famille de Don est enfin réunie. Pourtant, quelque part, un effroyable secret les attend. Le virus n’est pas mort et est plus dangereux que jamais.

Quand deux producteurs (Dany Boyle et Alex Garland) décident de donner une suite à leur film fétiche (le marquant « 28 jours plus tard ») dont ils étaient respectivement réalisateur et scénariste cela ne pouvait donner que du bon. On sent que cette suite a été mûrement appréhendée, qu’il fallait qu’elle surpasse le premier opus. Rien à en dire à ce niveau-là. Tant sur un niveau technique que sur le fond. La mise en scène est confiée à un jeune réalisateur espagnol, qui jouit comme ses pairs, les Balaguero, Cerda … d’une vraie originalité dans sa mise en scène. Il possède en outre un sens du montage très riche, syncopé, ne laissant apparaître que des fragments d’images fortes. Il couvre également ses acteurs de lumières tantôt criardes, tantôt en clair obscur, voir diaphanes pour mieux jouer sur les rythmes, avec une belle virtuosité. Il faut souligner également la prodigieuse direction artistique qui participe grandement à la qualité du film, les images de la ville de Londres évacuée sont impressionnantes. Mais ce qui est encore plus troublant ici, c’est la noirceur qui plane à chaque instant, latente sur le premier volet, elle est omniprésente et donne au récit une crédibilité extraordinaire. De la lâcheté individuelle ou sociétale parfaitement exploitée, à la trame inéluctable du drame qui se joue, le film se veut plus interrogatif que démonstratif. Et l’on se met à espérer que pareille situation ne se produise, car on connaît déjà l’issue !

VERDICT

- « 28 semaines plus tard » n’est pas un film d’horreur, il va bien au delà du grand-guignol, c’est tout simplement un film terrifiant.
© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés