Room
Plate-forme : Blu-Ray
Date de sortie : 19 Juillet 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Lenny Abrahamson.

Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l'entoure. Un monde qui commence et s'arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L'amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s'échapper et de découvrir l'extérieur, une aventure à laquelle il n'était pas préparé.

Il s'agit, sans contredit, d'un des meilleurs films de l'année. Le jeu de Brie Larson, à lui seul, vaut le détour. Et que dire du petit Jacob Tremblay qui peut transmettre avec justesse toutes les émotions contradictoires d'émerveillement et de peur d'un petit garçon vivant pareille situation? On parle de "situation" et non pas d'horreur, car encore une fois, on comprend de la performance de Brie Larson qu'elle a tout fait pour inventer un monde où son fils serait bien, où la normalité prendrait une tournure bien différente du commun des mortels. Ce qui est ingénieux dans cette histoire, ou plutôt dans sa manière de la raconter, c'est qu'on ne se limite pas à un huis clos qui aurait pu devenir pesant à outrance, ni non plus à un simple happy end. On propose plutôt un film découpé en deux moments, le premier propulsant à juste titre le second: mais que peut-il bien arriver ensuite ? Comment tout cela est-il vécu? C'est une histoire terrible contée avec beaucoup de sobriété où l'on a voulu ne rien cacher, ne rien embellir, ne rien diaboliser (plus qu'il ne le fallait du moins). On ne s'éparpille pas non plus : c'est l'histoire d'un jeune garçon et de sa mère, de leur lutte pour s'affranchir du mal qu'ils ont vécu. Ce n'est pas un thriller, pas plus qu'une saga judiciaire dont on n'aurait pas eu besoin de toute façon. On s'est limité à l'essentiel: la marche vers le bonheur, la course pour atteindre un équilibre qu'on se doit de maintenir par la suite.

VERDICT

-

Un drame psychologique réalisé en deux parties: La première où les protagonistes sont captifs fonctionne sur plusieurs couches: étude comportementale, fable, anxiété, relation fusionnelle. La deuxième, à savoir le retour à la vie normale et ses difficultés de réadaptation. Un sujet pareil aurait pu facilement virer vers le glauque ou verser dans le mélodrame mais il n'en est rien. Il y a même une certaine poésie qui émane des images.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés