Dragonheart : La Vengeance
Plate-forme : Blu-Ray
Date de sortie : 01 Avril 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6/10

Réalisé par Ivan Silvestrini.

Dragonheart a été l'un des films les plus importants des années 1990 et l'un des derniers rôles dans lesquels Sean Connery a eu une si grande présence, ne serait-ce qu'en prêtant sa voix à la production. Le film est devenu une icône du cinéma, mais pour une raison quelconque, même si l'histoire était terminée, des suites ont été faites. Le deuxième film est arrivé quatre ans plustard, alors que pour le reste, il a fallu attendre plus de 15 ans. Aujourd'hui, nous en sommes déjà au cinquième film de la série, intitulé Vengeance. Comme le titre l'indique, ce sera une histoire de vengeance. Le film commence par nous montrer Lukas (Jack Kane) et sa famille. Ils mènent une vie heureuse, mais simple, en s'occupant de leur terre. Malheureusement, la vie de Lukas est bouleversée lorsque sa famille est brutalement assassinée par un groupe de quatre criminels et que sa maison est réduite en cendres. Il ne lui reste que quelques vaches à garder et il se rend en ville pour trouver quelqu'un qui l'aidera dans sa quête de vengeance. Il a la chance de voir le roi errer dans les rues, mais le roi et ses gardes ne se soucient pas de ses difficultés et lui disent d'engager un mercenaire. Il vend alors ses vaches afin de pouvoir payer un mercenaire pour se venger. Il est approché par Darius (Joseph Millson), qui lui dit qu'il va prendre en charge sa quête, car les autres mercenaires ne sont pas fiables. Une échauffourée a lieu dans le bar alors que d'autres vendeurs escroquent Lukas et s'affrontent avec Darius. Lukas s'échappe au milieu du chaos et tente sa chance ailleurs. Il s'introduit chez le forgeron local et se procure une épée pour affronter les criminels lui-même. Le forgeron lui conseille de rendre visite au dragon, car celui-ci aura certainement le pouvoir d'aider Lukas.

Le déroulement du film est quelque peu prévisible, surtout en ce qui concerne les personnes blessées et le moment où elles le seront. Vous aurez une intrigue assez basique axée sur la vengeance, un dragon rejeté par l'humanité qui se joint à l'équipe, et un chasseur de primes qui a clairement un passé avec le dragon. Ces trois éléments formeront la base du film, tout en poursuivant ceux qui ont tué les parents de Lukas. L'intrigue générale est décente, mais cela a déjà été fait et vous savez ce qui va se passer avant que cela ne se produise réellement. Néanmoins, la trame est bien gérée, l'action est présente, même si tous les effets de ce film n'ont pas été traités aussi bien qu'ils auraient pu l'être. Vous pouvez voir des membres se faire couper, pour constater que le bras de la victime est toujours aussi long que son autre bras, même si sa main est censée avoir disparu. Ou à la fin, quand vous voyez un acteur qui tient clairement sa main derrière son dos, comme s'il devait lui manquer un bras, les choses vous ramènent assez rapidement à la réalité. En ce qui concerne les performances d'acteur, Vengeance a l'équipe B sur le dos. Vous remarquerez probablement que les membres de l'équipe sont tous des visages inconnus. Étonnamment, Helen Bonham Carter fait partie de la distribution, à savoir la voix de Siveth en V.O. Nous avons remarqué que le doublage était assez efficace, même avec le dragon animé quelque peu bâclé du film. Tous les sentiments mis à part, pour un long métrage dont le budget de production est clairement faible, les performances des acteurs ont quand même été honorables. Les acteurs ne peuvent faire que ce qui est bon dans le scénario et les ressources, et dans ce scénario, les deux étaient quelque peu simplistes et bon marché. La version Blu-ray de Dragonheart Vengeance ne comporte que deux extras pour une durée totale de cinq minutes. Vous verrez un court extrait sur le film lui-même, et un autre court métrage qui tourne autour de Siveth, ou du moins de l'actrice Helen Bonham Carter. Il aurait été bien d'avoir un peu plus d'informations sur la série dans son ensemble, ou des suppléments sur les autres dragons.

VERDICT

-

Dragonheart : La Vengeance est un film de fantasy assez bien conçu et à petit budget. Il aurait eu un meilleur score s'il n'avait pas porté le nom de Dragonheart, car la valeur actuelle de la production donne l'impression que ce film date également de 1996. Si vous avez aimé les films précédents, vous aimerez probablement aussi celui-ci, mais ce n'est pas vraiment un long métrage très surprenant.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés