La Malédiction de Brahms : The Boy II
Plate-forme : Blu-Ray
Date de sortie : 26 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


5/10

Réalisé par William Brent Ball.

Liza et son fils Jude sont attaqués lorsque leur maison est violemment cambriolée. Tous deux sont traumatisés après que Liza ait été gravement blessée et, pour tenter de mettre leur traumatisme derrière eux, ils déménagent dans une maison à la campagne. Là, Jude trouve une poupée qui semble l'aider à tout remettre en place. La poupée, Brahms, possède des pouvoirs démoniaques. Il a des règles pour la famille - s'ils ne les suivent pas, des choses étranges se produisent.

Le nom américain du film est Brahms Curse : The Boy II. C'est donc une suite, mais il n'est pas nécessaire d'avoir vu le premier film. Dans le premier long métrage, Brahms apparaît aussi, bien sûr, et dans le deuxième, Jude le retrouve, enterré dans le sable. Vous n'avez pas besoin des connaissances de l'original de 2016 pour comprendre ce qui se passe, la seule chose que vous devez savoir est que la poupée est possédée et peut faire se produire des choses étranges. Mais c'était assez clair. La seule chose qu'il faut savoir, c'est que le film se déroule au manoir dès la première partie. L'idée de ce film d'horreur n'est pas très originale. Un manoir abandonné, où l'on trouve une poupée qui peut bouger et faire des choses étranges. Nous connaissons cette histoire maintenant. Vous ne pouvez pas appeler La Malédiction de Brahms : The Boy II comme un film innovant. Le jeu des acteurs est bien fait. Le jeune Jude, joué par Christopher Convery, a cessé de parler après l'incident de la vieille maison. Il a donc peu de texte, mais ses expressions faciales et sa posture sont bien faites. Vous pouvez voir exactement ce qu'il ressent, sans avoir à utiliser de mots.  Comme le film se déroule principalement dans une région éloignée, il y a peu de personnages dans The Boy II. L'histoire se concentre vraiment sur la famille de trois personnes, Liza et Jude étant particulièrement importants. Oh, et la poupée effrayante nommée Brahms, bien sûr. Les moments effrayants du film sont principalement causés par l'utilisation des sons et de la musique. Ce n'est pas comme s'il y avait beaucoup de choses lourdes dans l'image, donc cela dépend de la puissance du son et de la vitesse à laquelle vous vous effrayez.

VERDICT

-

La Malédiction de Brahms : The Boy II n'est pas un très bon film. Il y a effectivement des moments effrayants, mais l'histoire n'est pas originale et, dans l'ensemble, ce n'est pas un long métrage très attrayant.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés