The Secrets We Keep
Plate-forme : Blu-Ray
Date de sortie : 19 Mars 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Yuval Adler.

Que se passerait-il si vous étiez sûr, au-delà de tout doute raisonnable, que votre voisin ou quelqu'un qui vit près de chez vous est en fait un dangereux criminel de guerre qui a commis des atrocités innommables à votre égard dans le passé et qui, comme vous, a échappé au brouillard de la guerre pour commencer une nouvelle vie ? Maja (Noomi Rapace) est confrontée à ce dilemme dans The Secrets We Keep, un thriller dramatique profondément émouvant, au suspense insoutenable, qui met en scène l'actrice dans son état le plus brut et le plus vulnérable que nous l'ayons jamais vu, et si vous connaissez un tant soit peu son travail, vous savez que c'est déjà beaucoup. Maja est une jeune femme rom d'une petite ville dont la famille entière a été maltraitée, violemment agressée et terrorisée par une bande d'officiers SS allemands en maraude alors qu'ils tentaient de s'échapper de Bucarest vers la fin de la guerre. Seule, elle s'en est sortie et a commencé une nouvelle vie dans les États-Unis d'après-guerre, où elle a rencontré un mari (Chris Messina) et a eu un enfant. Mais les blessures du passé ne se referment pas trop facilement, surtout lorsqu'elle remarque un nouvel arrivant suisse dans la ville, Thomas (Joel Kinnaman), qu'elle reconnaît instantanément et croit être l'un des officiers qui l'ont brutalisée quinze ans plus tôt. Elle le kidnappe, le garde dans son sous-sol et entraîne son mari sceptique dans un jeu d'interrogation mortel et hautement émotionnel, alors qu'elle tente de faire admettre à Thomas qui il est, ce qu'il ne veut tout simplement pas faire. A-t-elle le bon homme ?

Thomas est-il vraiment cette personne ou son traumatisme a-t-il obscurci son jugement et modifié sa réalité personnelle en la projetant sur quelqu'un d'innocent ? Les choses se compliquent lorsque la femme de Thomas (Amy Seimetz) vient le chercher et que toute la situation menace d'exploser au visage de chacun. Il s'agit d'un thriller, c'est certain, et il y a des moments de tension si extrêmes que nous avons oublié de respirer, mais au fond, c'est une histoire sur la façon dont les cicatrices psychologiques de la guerre ne guérissent jamais vraiment, et grâce à la performance de Rapace, d'une qualité stupéfiante et d'une tensité déchirante, ce thème est d'une clarté bouleversante. Ils vivent dans l'un de ces quartiers idylliques de l'après-guerre des années 1950 que l'on peut voir dans un film comme Tree of Life de Malick, fait de palissades, de maisons pastel, de soirées tranquilles, d'enfants jouant dans la rue et du linge qui sèche à l'air libre, flottant dans la brise comme des ailes d'ange qui surveillent les habitants en sentinelle. Mais même les anges, allégoriques ou non, ne peuvent éradiquer les démons présents pendant une guerre, ni même faire en sorte que les personnes touchées par celle-ci oublient ce qui leur est arrivé et le traumatisme les suit toujours, toujours, d'une manière ou d'une autre, chez eux.

VERDICT

-

C'est un formidable jeu de devinettes, un thriller de captivité viscéral et un drame interpersonnel touchant, mais il fonctionne encore plus efficacement comme une étude de personnage poignante d'une fille, des souvenirs qui ne veulent pas mourir et de sa lutte pour vivre un semblant de vie normale après avoir enduré une horreur inimaginable. Un grand film avec une performance de Noomi absolument magnifique, à couper le souffle.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés