Okamiden
Plate-forme : Dual Screen
Date de sortie : 18 Mars 2011
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Okami accueille une suite sur Nintendo DS.

La légende d'Okami.

Le pays est en proie au doute. Le démon Orochi s'est en effet échappé et il a déchainé les flammes sur son passage. Les monstres règnent désormais, seul Okami, la déesse réincarnée en loup blanc peut vous sauver. Orochi commence à s'emparer de l'énergie vitale de la planète, et beaucoup d'éléments ont déjà totalement succombé. Pourtant Okami possède d'incroyables pouvoirs qui vont permettre à la nature de reprendre ses droits et de reprendre vie.  Ainsi au cours de l'aventure, le monde va se repeupler au fil des missions, les animaux revenir dans la foret. Mais aussi et surtout, l'univers va passer en couleur, grâce à vos talent de calligraphiste. Il faudra en effet dessiner fréquemment des symboles pour vaincre les ennemis via votre pinceau Céleste.

Okamiden débute neuf mois après son ainé. Le pinceau céleste est désormais détenu par Chibiterasu, un jeune louveteau qui dispose des pouvoirs (enfin une partie) de la déesse du soleil Amaterasu. Accompagné d'Issun, un envoyé céleste, Chibiterasu devra donc sillonner le monde pour restaurer la paix.

Un titre enchanteur

Jeu d'action aventure, Okamiden fait preuve d'originalité dans sa mise en scène mais aussi dans son aspect technique.  Entièrement en cel shading, le visuel parait être tout droit sorti d'un tableau japonais traditionnel, même si DS oblige, les développeurs ont du sérieusement réduire la taille des environnements depuis les versions PS2 et Wii d'Okami. Le rendu est en tout cas très agréable, et malgré une caméra parfois un peu lente, le tout est illustrée par de jolies cinématiques en temps réel. On pourra par contre regretter l'absence de traduction française, et une certaine légèreté du récit, les personnages semblant moins impliqués que dans Okami.

La jouabilité d'Okamiden est très simple à maitriser avec les traditionnelles attaques et possibilité d'action. Le stylet est naturellement utilisé pour dessiner les kamis, un exercice assez simple, mais aussi pour diriger vos compagnons de route vers la direction souhaitée. L'écran tactile permettra également de figer le temps, et d'utiliser les éléments naturels contre les boss. Les déplacements du louveteau, gérés à la croix directionnelle, sont un peu plus délicats. Un stick analogique n'aurait pas été de refus (ce sera le cas si vous jouez à Okamiden sur 3DS).  La qualité sonore du jeu frise le sans faute. Les musiques sont d'une qualité exceptionnelle, les bruitages sont bien choisis, reste que les dialogues façons "Les Sims" sont un peu moins palpitants. Côté durée de vie enfin, il faudra une quinzaine d'heures pour boucler l'aventure, ce qui se révèle assez correct pour un jeu sur console portable. Toutefois, nous avançons assez rapidement, car comme dans un épisode de Zelda, la progression est segmentée et longuement encadrée.


VERDICT

-

Finalement assez éloigné de son ainé, Okamiden est un titre très poétique et relativement bien mené. Il offre une aventure intéressante à découvrir et une jolie réalisation, tout en rondeur. Dommage cependant, que le jeu soit resté intégralement en anglais.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés