Dream Trigger 3D
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 15 Juillet 2011
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Shoot'em up
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


5/10

D3 Publisher lance un shoot'em up musical sur Nintendo 3DS.

Signé ArtCo, Dream Trigger 3D est un titre bien singulier. Il vous permet de diriger un vaisseau qui devra éviter les projectiles que propulsent sur vous les vagues d'ennemis successives. Sur ce point, le titre peut également rappeler l'illustre Galaga (à paraître sur 3DS), mais bien vite, le concept se complique sérieusement. Bien souvent, les adversaires sont invisibles, et il faut utiliser l'écran tactile de la console pour lancer une impulsion sonar  (disponible en quantité limitée) afin d'essayer de déterminer la présence d'un ennemi. Lorsque la barre de sonar repère quelque chose, le vaisseau apparaît alors sur l'écran supérieur de la console. Comment en venir à bout ? Eh bien en utilisant votre vaisseau et en lui fonçant dessus, tout en appuyant sur L ou R, ce qui permettra d'être temporairement invincible. Pour regagner en énergie, il faudra éliminer des concurrents, ou les découvrir à l'aide du sonar .Si vous n'avez pas compris ces dernières lignes, rassurez-vous, vous ne serez pas les seuls tant l'ergonomie de Dream Trigger 3D est à revoir. On conseillera d'ailleurs de désactiver l'effet 3D de la console, bien que la profondeur de champ soit très bien gérée, car il faudra regarder en permanence les deux écrans pour savoir quoi faire.

Difficile de suivre l'action dans de pareils cas, surtout que l'ennemi ne reste pas statique lorsque vous le recherchez. Le moyen le plus aisé de venir à bout des missions est encore de la jouer rustre, et de placer des impulsions sonar aléatoires et à forte cadence sur l'écran tactile, en espérant pouvoir y détecter quelque chose. La jouabilité est d'ailleurs assez peu confortable, demandant de maintenir une gâchette de la console tout en tenant le stylet d'une autre main, le pad circulaire servant quant à lui à diriger l'engin. Un exercice rapidement fatigant. Sur le plan purement technique, on ne peut pas dire non plus que Dream Trigger 3D fasse des étincelles, mais le design néo-rétro est assez charmant. Le grand point fort du jeu demeure sans nulle doute sa bande son, avec des musiques très réussies, mais écoutables uniquement lorsque le vaisseau est invincible. On notera par ailleurs la présence d'un mode deux joueurs en réseau local, et la présence d'un mode de jeu libre.

VERDICT

-

Faute d'une jouabilité plus instinctive, Dream Trigger 3D manque sa cible. Ce shoot'em up est finalement assez poussif et bien trop complexe pour séduire un public large.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés