Pandora's Tower
Plate-forme : Wii - Wii U
Date de sortie : 13 Avril 2012 - 26 Mai 2011 (Japon)
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Sorti il y a près d'un an au Japon, Pandora's Tower envahit enfin l'Europe.

La tour de Pandore ?

Prenant place dans un univers fantastique, Pandora's Tower est le tout nouveau jeu de rôle et d'action de Nintendo. La jeune Elena, prêtresse de son état, doit chanter pour le festival des récoltes. Hélas pour elle, le spectacle va tourner court. Un groupe de monstres attaque le village et va semer la confusion. Alors que les soldats recherchent Elena pour l'interroger, Aeron découvre la jeune femme inconsciente, et décide de ramener son amie d'enfance chez lui. Guidé par un étrange marchand ambulant du nom de Mavda, Aeron va devoir partir au combat pour sauver Elena. Lors de l'incursion des créatures démoniaques, Elena a en effet été contaminée par le malin, et sa destinée est de finir en effroyable abomination. Il existe cependant une façon d'arrêter la métamorphose, amener Elena dans la Tour de la Brèche, et vaincre les gardiens qu'elle abrite. Aeron devra combattre des créatures tapies dans les tours en s'aidant de son épée et de la chaîne d’Oraclos pour en extirper la chair qui viendra nourrir Elena. Ce n’est qu’en mangeant toute la "chair des maîtres" provenant des monstres les plus imposants des tours qu’Elena sera complètement guérie et définitivement débarrassée de cette monstrueuse malédiction.

En revenant au chevet d’Elena pour la nourrir de la chair des monstres les plus petits, vous pourrez ralentir le processus de transformation, mais seulement pour une courte durée. À vous de déterminer avec prudence le meilleur moment pour revenir à son chevet car, si vous ne revenez pas à temps, Elena pourrait se transformer en créature démoniaque de manière irréversible. Prendre le temps de tisser des liens avec Elena pourra changer la fin de l’histoire (différents épilogues sont ainsi possibles). En explorant le dédale des tours, vous amasserez une grande variété d’objets. Mavda pourra créer de nouveaux objets spéciaux en combinant deux ou plusieurs objets. En offrant les objets découverts dans les tours à Elena, vous pourrez augmenter l'affinité qui existe entre elle et Aeron.

Un concept maîtrisé.

Ce qui surprend d'emblée dans Pandora's Tower, c'est l'ambiance très glauque du jeu, bien loin des productions habituelles de l'éditeur. Un sentiment renforcé par l'écoute de la bande son pour le moins gothique. Et que dire du niveau de difficulté qui demeure plutôt élevé ? Fort heureusement, le jeu a été localisé en français (les doublages sont en anglais) et la progression demeure assez encadrée. Vous n'évoluez pas dans un monde ouvert, au contraire d'un Zelda par exemple, mais plutôt dans une succession de tableaux. Chaque tour propose naturellement des mécanismes spécifiques, et le système de combat est assez proche des aventures de Link, surtout que les capteurs de mouvements de la Wiimote sont très bien exploités dans ce titre, rendant les déplacements de la chaîne particulièrement dynamiques.

Il faudra garder l'oeil sur la jauge de transformation d'Elena, présente en permanence en bas de l'écran. Si vous pensez que vous n'aurez pas suffisamment de temps pour accomplir un donjon en une seule traite, il ne faudra pas hésiter à faire un aller-retour (un item permettra de se téléporter à l'observatoire), sous peine d'assister à une fin de partie anticipée. Plus tard dans la partie, vous pourrez bénéficier de boomerang, flèches ou encore de bombes, comme dans Zelda une fois encore.

Une réalisation sérieuse.

Pandora's Tower affiche des graphismes relativement satisfaisants pour un titre Wii. Certes, nous sommes un ton en-dessous d'un Xenoblade par exemple, mais chaque tour propose une thématique très différente. Le design est très précis, et les environnements se succèdent sans quelconque chargement. Notons que le cycle jour/nuit est géré, et que les activités d'Elena évolueront en conséquence. Les animations sont d'une grande qualité et la prise en main est excellente, tant au couple Wiimote/Nunchuk, qu'à la manette classique pro. Il faudra cependant quelques minutes pour apprendre les commandes assez nombreuses du jeu. En revanche, la caméra est fixe, ce qui

La musique s'avère sublime, mêlant compositions modernes, et grands classiques (Liebestraume No.3 de Listz, Dies Irae de Verdi, etc). Le doublage britannique s'en sort avec les honneurs, mais votre personnage ne parlera pas beaucoup. L'aventure nécessitera au moins vingt heures de jeu, la campagne principale n'est pas forcément très longue, mais vous pourrez rajouter une dizaine d'heures supplémentaires pour obtenir un meilleur épilogue et améliorer ses relations avec Elena. Après avoir terminé le titre une première fois, vous pourrez revisiter les anciens donjons, et découvrir de nouvelles salles et des défis additionnels.

VERDICT

-

Délivrant une ambiance inquiétante, bien loin des productions habituelles de l'éditeur, Pandora's Tower est assurément une bonne surprise, et délivre un challenge de taille, tant la difficulté s'y avère élevée. Porté par un scénario intriguant, un système de combat très précis, et une bonne réalisation pour de la Wii, ce titre signé Ganbarion est sans doute l'un des derniers grands jeux de la console.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés