Call of Duty : Modern Warfare 3
Plate-forme : Xbox 360 - Dual Screen - PlayStation 3
Date de sortie : 08 Novembre 2011
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8.5/10

Call of Duty accueille son édition annuelle, cette fois sous la houlette d'Infinity Ward.

Une suite directe.

Deux ans après le sixième opus, Infinity Ward reprend les commandes de la série Call of Duty avec ce volet Modern Warfare 3. Toutefois le studio américain n'était pas seul sur le projet, mais secondé par Sledgehammer Games (des anciens de Visceral Games) et par Raven (pour le multijoueur). Comme le sous-entend le titre, il s'agit d'une nouvelle suite à Call of Duty 4, se déroulant cinq après et qui débute juste après les évènements décrits dans Modern Warfare 2. Rappelons brièvement les faits : Un successeur de l'infâme Zakhaev a  immergé : Makarov. Ce dernier se montre encore plus dangereux que son aîné. La première attaque aura lieu sur un aéroport russe. Une scène qui pourrait sembler gratuite mais qui trouvera des explications un peu plus tard. Car derrière ce bain de sang se cache un coup monté visant à impliquer l'armée américaine, et donc à précipiter une nouvelle guerre des Russes contre les Etats-Unis d'Amérique. Si James Ramirez et Gardy Sanderson sont venus à bout de l'ennemi, le conflit perdure toujours.

La campagne solo de Modern Warfare 3 présente donc seize missions qui vous permettront de participer à des batailles dans les rues d'un New York en ruine, puis de partir vers Londres, Hambourg, Paris, Berlin, Prague, en Inde, ou bien encore en Somalie. Voilà qui assurera le dépaysement, pour le reste le gameplay n'a pas fondamentalement changé et nous revoici rapidement en immersion au coeur de l'action. Ainsi le combat urbain sera très présent, mais le background de la campagne a heureusement été conservé. Dans l'ensemble les missions du jeu offrent une action assez variée bien qu'un peu trop scriptée et linéaire. Toutefois lors de certaines missions il sera possible de gérer plusieurs objectifs en même temps, ce qui laisse un minimum de liberté au joueur.

Un moteur fatigué ?

Sur le plan technique, Call of Duty : Modern Warfare 3 tourne sur une version améliorée du moteur de Call of Duty 4 et cela se sent. Le jeu manque de prestance face aux titres d'aujourd'hui. L'aliasing est très présent et les textures ne se montrent pas toujours d'une grande finesse. Bien sur, de multiples éléments sont présents à l'écran et pas mal d'explosions viennent perturber la visibilité. Les visages sont assez expressifs et les environnements du jeu plongent immédiatement dans l'enfer de la guerre. Mais c'est surtout la partie sonore du titre qui impressionne, le doublage et les bruitages étant d'une grande qualité, tout comme les musiques qui collent parfaitement à l'action. Du tout bon, donc, de ce côté du jeu.

Call of Duty Modern Warfare 3 reprend un concept identique aux précédents opus. Lorsque vous serez surexposé aux tirs ennemis, l'écran prendra une couleur rouge et un message vous indiquera que vous êtes blessé. A ce moment il faut impérativement se mettre à couvert sous peine de voir apparaître l'écran Game Over. Cette manière - devenue un classique - de gérer notre énergie nous oblige à agir de manière réfléchie et à ne pas foncer dans le tas, surtout dans les modes les plus difficiles du jeu. En effet de son côté l'intelligence artificielle est plutôt bien réglée, les ennemis réagissent au quart de tour dès que vous êtes dans leur champ de vision et n'hésitent pas à venir vous attaquer violemment au corps à corps lorsque vous êtes près d'eux. Il vous faudra souvent plus d'un tir pour venir à bout des adversaires, et chose amusante, même lorsque l'on croit avoir tué un soldat ennemi, il tente parfois dans un dernier souffle de vous tirer quelques balles alors que vous avez le dos tourné.

Un multijoueur toujours très prenant.

Si l'aventure solo proposée dans Modern Warfare 3 garantit environ six heures de jeu, COD propose également un mode coopération à deux en écran splitté ou bien en ligne. L'occasion de découvrir 16 missions de type Survie et 16 autres plus proche des anciens Spec Ops de Modern Warfare 2. Le titre intègre de multiples options multijoueurs sur Xbox Live  (deathmatch, capture the flag, domination, etc ...), mais aussi les nouveaux Roi de la colline (où il faut contrôler une zone), et Elimination Confirmée (un deathmatch où il faudra aller récupérer les dogtag de vos victimes). En tout, c'est donc un total de 16 modes différents, ce qui assure de quoi faire, surtout que les développeurs ont entièrement revu le système de killstreaks. Il faudra choisir un style de jeu (Assaut, Spécialiste ou Soutien), ce qui débouche sur ses spécifications particulières. En somme, s'il ne révolutionne en rien la série, ce huitième volet de Call of Duty nous livre en tout cas une édition 2011 très dynamique et sans aucun temps mort.

VERDICT

-

Call of Duty Modern Warfare 3 nous propose un ensemble d'un dynamisme évident. Si la réalisation technique commence à sérieusement vieillir (le moteur 3D n'évoluant quasiment plus), le titre affiche une campagne solo courte mais plaisante, et un multijoueur toujours plus exhaustif. En somme, le FPS conserve son statut de référence sur consoles.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés