Soul Calibur V
Plate-forme : PlayStation 3 - Xbox 360
Date de sortie : 03 Février 2012
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Après plus de trois ans d'absence sur consoles de salon, Soul Calibur marque son grand retour.

Dix-sept ans plus tard ...

Namco nous projette loin dans le futur dans ce Soul Calibur V. L'intrigue se déroule en effet dix- sept après son prédécesseur, en 1607 où de nouveaux personnages (mais aussi quelques anciens combattants) s'affrontent dans une bataille opposant le bien et le mal. Les enfants de Sophitia Alexandra, Patrokos et Pyrrha sont intimement liés à l'avenir du monde. Le premier a été choisi pour porter l'épée légendaire Soul Calibur, alors que sa sœur est liée à la Soul Edge. Tout un programme. Néanmoins, si beaucoup de personnages sont partis, la plupart des nouvelles recrues reprennent les styles de combat des stars de la saga. Au total, ce sont 25 protagonistes qui s'affronteront dont douze inédits et un invité de marque, Ezio de la série Assassin's Creed. Notons tout de même que Kilik, Elysium et Edge Master se contenteront de créer les attaques d'autres protagonistes. Comme dans son prédécesseur, le mode de création répond présent. Un petit peu gadget diront certains, mais les possibilités s'avèrent assez nombreuses, et les personnages entièrement customisables. Mais ce n'est pas tant leur look qui importe, mais plutôt le confort et les capacités des vêtements. Chaque accessoire attribue des points (comme dans un jeu de rôles) et il faudra donc choisir avec attention ce que vous souhaitez porter, même si le personnage a une apparence très discutable au final.

Nous retrouvons le classique mode Arcade dans lequel vous affrontez divers personnages du jeu, un simili mode Histoire affreusement court (une vingtaine de chapitres), le Combat Rapide (qui simule des affrontements en ligne), un Versus (naturellement), mais également le mode Ames légendaires (où la difficulté marque un pas en avant, l'IA étant basé sur le style des meilleurs joueurs en ligne). La partie en ligne s'affranchit de tous les problèmes de connexion de Soul Calibur IV. Les options online sont assez nombreuses, et constitue même le coeur de cet opus. On pourra profiter d'un mode Colosseo, pour trouver des joueurs de sa même région géographique, avant de se lancer des défis ou des tournois. Et pendant que vous attendez de trouver une partie, il sera possible d'assister à un match en cours en tant que spectateur. Vous pourrez enregistrer des ralentis et les publier sur Internet, ou alors suivre ceux de trois adversaires.

Techniquement à la hauteur ?

D'un point du vue graphique, les personnages se montrent très fins, mais ce sont surtout les décors qui impressionnent avec beaucoup de détails et une dégradation de l'environnement inspiré de Tekken 6. Les lieux sont très variés et les effets spéciaux vraiment réussis. L'animation tourne parfaitement bien et se révèle très coulée, et d'une plus grande nervosité que par le passé, renouant avec les premiers opus de la série. Côté jouabilité, cela n'a pas non plus trop changé, et globalement le système est simple. A signaler toutefois la casse d'armure, qui aura fondamentalement un impact sur la suite du match. Si vous la perdez, vous subirez davantage d'impacts. Cependant, ce que l'on remarque surtout manette en main, c'est l'évolution du style de jeu de Soul Calibur. Les combats sont beaucoup plus nerveux qu'auparavant, et les affrontements beaucoup plus directes.

Le rythme de jeu a été rehaussé, et le système d'esquive a gagné en finesse. La jauge critique demandera un peu de concentration, puisqu'elle permettra de lancer le Brave Edge (une attaque spéciale quelque peu améliorée), l'Edge Critique (un mouvement encore plus performant qui va consommer l'intégralité de la jauge), mais également l'Impact Garde (parade des attaques). La musique est très mélodieuse pour sa part, et les différents thèmes se montrent toujours très inspirés.  Les doublages sont efficaces comme à leur habitude (disponibles en anglais ou en japonais). Le seul point regrettable de Soul Calibur V vient de la durée de vie de son mode solo. On retrouve beaucoup moins d'options que par le passé, et on risque de vite terminer la campagne principale.

    

VERDICT

-

Soul Calibur V affiche une réalisation impressionnante, un gameplay encore plus nerveux que par le passé, un système de combat enrichi de nouveautés brillantes, un mode en ligne d'un grand dynamisme, mais il y a toujours un mais : Le mode solo. Le contenu apparaît en effet assez limité et c'est bien dommage.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés