Army Corps of Hell
Plate-forme : PlayStation Vita
Date de sortie : 22 Février 2012
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6/10

Pour son premier jeu sur PSV, Square Enix nous propose un jeu de stratégie dans la lignée de Pikmin.

Développé par Entersphere, Army Corps of Hell vous propose d'incarner le Prince des Ténèbres, injustement jeté en Enfer. Désireux de conquérir ce nouveau monde, l'ancien souverain pourra compter sur le soutien des gobelins (jusqu'à cent simultanément), regroupé autour du personnage. Trois types de gobelins sont d'ailleurs proposés, les lanciers pouvant atteindre l'ennemi à distance, les mages permettant d'attaquer plusieurs adversaires simultanément, et les gardes efficaces au corps à corps. Libre à vous de repartir les forces en présence comme vous le souhaitez, la prise en main étant assez simple (les touches carré, triangle, et cercle permettent de commander son armée). Sur le terrain, on avancera de salle en salle, où chacune d'entre elles présentent des combats plus ou moins importants, la fin de niveau étant quant à elle gardée pour un boss. Les ennemis vaincus laisseront parfois sur place, des objets utiles pour concevoir des potions utiles pour regagner de l'énergie, mais également des équipements pour renforcer son armée. Hélas, chaque niveau d'Army Corps of Hell est semblable au précédent, et les mécaniques de jeux ne changent pas vraiment durant la partie. Certes, quelques mini-jeux seront proposés ça et là, mais ils ne s'avèrent pas forcément très jouables.

Techniquement parlant, Army Corps of Hell prend des airs de jeu PSP converti à la dernière minute sur PSV (c'est le cas). Le graphisme n'est clairement pas à la hauteur de la console portable, avec des décors pour le moins vides, des monstres sommairement modélisés, et des cinématiques composées uniquement d'images fixes. La jouabilité est on peut plus facile à maîtriser, mais les combats deviennent rapidement confus et extrêmement répétitifs. L'aspect gestion passe rapidement à l'arrière plan, au profit d'une action rustre et sanglante. On retrouve un grand nombre de niveaux, mais la variété n'est pas vraiment de la partie. En réseau local, vous découvrirez un mode coopératif pouvant accueillir jusqu'à trois joueurs, et qui s'avère correct. Côté son, les musiques sont essentiellement composés d'heavy metal. Un rythme lourd qui correspond bien à l'univers de l'Enfer. A contrario, les bruitages sont plutôt ennuyeux et énervants.

VERDICT

-

Mené par une concept assez original et amusant, Army Corps of Hell est un titre assez dynamique, mais le temps de quelques niveaux seulement. Le titre est malheureusement trop répétitif pour maintenir un intérêt sur la durée. On préfèrera privilégier les courtes séquences de jeu, pour découvrir un titre somme toute sympathique et plein de second degré.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés