Fire Emblem : Awakening
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 19 Avril 2013
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8.5/10

Fire Emblem signe un retour attendu sur Nintendo 3DS.

Retour à la tactique.

Après des années d'absence, Fire Emblem : Awakening marque l'arrivée de la célèbre série d'Intelligent Systems sur Nintendo 3DS. Après plusieurs années de paix, le Royaume d'Ylisse est aujourd'hui au bord du chaos, menacé par Plegia, le pays voisin, sans compter que l'armée des morts est sortie de son sommeil. Après avoir créé votre avatar de A à Z, vous assisterez à un prologue qui fera office de tutoriel. La progression est agrémenté de dessins fixés représentant les personnages, mais aussi de cinématiques, habile mélange de dessin animés et d'images de synthèse. Cette série existe depuis très longtemps au Japon (début des années 1990), mais il a fallu attendre les succès sur Game Boy Advance pour que Nintendo daigne enfin nous sortir quelques épisodes en Occident. Il est vrai que Fire Emblem se distingue par une grande difficulté, car si l'un des combattants succombe à ses blessures lors d'une bataille, il est mort pour de bon. Grande nouveauté de cet épisode, la présence d'une option pour les joueurs occasionnels, présent dans n'importe quel degré de difficulté, et qui permet de sauvegarder sa partie à tout moment, et surtout de désactiver les morts permanentes.

Le gameplay n'a pas beaucoup changé.  La carte monde permet de continuer la campagne principale, d'effectuer des quêtes annexes, d'affronter des ennemis pour augmenter le niveau de ses personnages, de gérer l'équipement, ou encore d'augmenter leur niveau d'affinités. En étant amis, votre équipe combattra mieux sur le champ de batailles. Ils peuvent également se marier, avoir des enfants, et il sera possible de jouer avec leur descendance. Le titre permet donc des affrontements au tour par tour dans des zones quadrillées. Lors des attaques vous ne pouvez en effet, vous déplacez que d'un certain nombre de case selon le statut du personnage et également le relief du terrain. Évidemment chaque catégorie a ses forces et faiblesses, plus de quarante classes sont disponibles (voleur, paladin, mage, archer, etc) et pour restaurer la paix, vous pourrez concevoir des duos. De cette manière, les deux personnages verront leur défense et leur attaques augmentées.

Une réalisation de qualité.

Le reste du gameplay de Fire Emblem sent bon le old school, avec des images fixes lors des phases de dialogue, une vue aérienne lors des déplacements, puis des passages en 3D lors des joutes. Cependant, le graphisme montre une certaine évolution dans cet opus, agrémenté d'un character design signé Yusuke Kozaki (No More Heroes) très réussi. Les personnages révèlent tous un certain charisme, et les cinématiques sont brillamment rendues. La 3D stéréoscopique est elle aussi bien gérée, et apporte une certaine profondeur à l'action. La jouabilité sait se montrer simple d'accès, et tout est en français ce qui aide bien. Les doublages sont quant à eux assurer en japonais ou en anglais (au choix dans les options). Quant à la bande son, elle offre des musiques orchestrales d'une grande variété et fait plaisir à entendre.

Il faudra une vingtaine d'heures pour terminer la campagne principale, soit une durée de vie fort convenable, surtout que la difficulté augmente rapidement et que le jeu comprend une foule d’histoires secondaires. Notons qu'un large panel de contenus additionnel sont d'ores et déjà disponibles sur le Nintendo Network. Bien sur, Fire Emblem : Awakening peut aussi se joueur à deux en réseau local et laisse la possibilité d'échanger les données de votre équipe avec les autres joueurs via la fonctionnalité StreetPass. Enfin, le SpotPass permet de recevoir de nouvelles cartes et items, mais également de se mesurer à des personnages provenant des précédents opus de Fire Emblem dans des batailles aléatoires et en réseau local.

VERDICT

-

Bien que classique dans sa conception, Fire Emblem est un très bon tactical RPG. Bien réalisé, exhaustif et relativement simple d'accès (merci l'option casual), Awakening constitue l'un des meilleurs épisodes de la série, et offre une aventure sans temps mort. Une belle surprise.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés