Etrian Odyssey IV : Legends of the Titan
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 30 Août 2013
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Après des années d'absence, la série Etrian Odyssey marque son retour en Europe.

Il était une fois.

Etrian Odyssey IV combine la classique exploration de donjons, le style « old school » des cartes dessinées à la main, les féroces et néanmoins inspirés ennemis et un univers absorbant propice à enflammer l'imagination de chacun et à vous propulser dans un monde magique de quêtes et de combats. Concrètement, le jeu est un donjon RPG et chaque niveau comprend son panel de monstres à éliminer. L'action débute à Tharsis, un petit village situé à proximité du fabuleux labyrinthe d’Yggdrasil, où les aventuriers du monde entier se réunissent pour relever le défi d'atteindre les profondeurs des cavernes enchantées, de récupérer les richesses, de vaincre les monstres et de gagner la renommée éternelle. Le comte de Tharsis a décidé de financer une guilde d’explorateurs pour qu’ils atteignent Yggdrasil et découvrent ses secrets. Vous êtes le dernier explorateur à avoir atteint Tharsis à la recherche de la fortune et de la gloire. À bord de votre vaisseau, partez dans les nuages en quête de trésors et de réponses au plus ancien mystère de Tharsis. Enregistrer sa route lors de l’exploration du donjon est crucial pour tous les aventuriers. L’écran tactile de la Nintendo 3DS permet de le faire de façon intuitive et proche de la cartographie "papier crayon". En utilisant le stylet, vous pourrez dessiner avec précision les murs sur la carte dans une représentation en 2D, marquer et identifier chaque endroit important avec des notes détaillées. Les mises à jour de la carte sont continuellement sauvegardées, ce qui est de bon augure si votre équipe finit son parcours prématurément dans le labyrinthe.

Vaincre les nombreux et féroces ennemis qui vivent dans les profondeurs du labyrinthe ne sera pas une tâche facile et rassembler une bande de prodigieux aventuriers qui peuvent venir à bout de n’importe quelle situation est cruciale pour atteindre les profondeurs intérieures. Au tout début du jeu, vous devez donc créer une guilde qui est à la maison de tous les membres de l’équipe. Jusqu'à trente personnages créés par vos soins peuvent résider dans la guilde, cependant, seul un groupe de cinq peut explorer le donjon à la fois. Le premier défi à relever sera donc de bien choisir les membres de l’équipe avant de partir en mission. Les quêtes exigeront souvent un ensemble éclectique de qualifications afin d’atteindre le but désiré et les mauvais choix dans l’équipe peuvent faire la différence entre le succès et l'échec. La guilde triomphante est celle qui contient un large assortiment de personnages experts dans différents domaines allant du combat à la magie, et cela aussi bien défensivement qu’offensivement. Fort heureusement le choix disponible dans Etrian Odyssey IV est pléthorique avec ses classes uniques que l’on peut spécialiser encore davantage par l’obtention de capacités spéciales grâce aux points d’expérience. Notez que les développeurs ont inclus un mode Casual pour ceux que la difficulté rebuterait trop. Non pas que le jeu soit plus simple pour autant, mais en cas d'avarie, vous retournez automatiquement au village, en conservant votre expérience.

Des combats profonds.

Les combats sont au cœur de Etrian Odyssey IV et il sera vital de maitriser différentes techniques, tactiques et objets pour vaincre les monstres que vous rencontrerez. Les combats se déroulent au tour par tour et prennent place dans des environnements spécifiques où les ennemis sont représentés en 3D désormais. Durant le jeu, votre équipe se retrouvera face à face avec des Boss extrêmement puissants appelés F.O.E.s. Ce sont les seuls ennemis à apparaître sur la carte et les personnages non-joueurs (NPCs) vous préviennent souvent de les éviter quand cela est possible. Cependant les récompenses que l’on obtient en venant à bout de tels ennemis sont souvent trop tentantes pour être ignorées et cela aboutit à des rencontres explosives. L’évolution des personnages est continuelle durant tout le jeu vous donnant l'accès à de nouvelles compétences et à des capacités plus efficaces. Acquérir de l'expérience est primordial dans n'importe quel RPG et Etrian Odyssey IV ne déroge pas à la règle. Compléter les quêtes et vaincre les monstres sont les moyens les plus efficaces pour obtenir de l’expérience mais, en plus de procurer plus d’expérience, les points obtenus peuvent être utilisés pour augmenter les compétences ou en apprendre de nouvelles. Plus le niveau est élevé, plus le personnage sera efficace et pourra utiliser de nouvelles techniques mortelles pour tourmenter l'ennemi. Vous apprendrez très rapidement que le choix des compétences à développer peut changer le cours d'une escarmouche pour le meilleur ou pour le pire

Même les équipes les plus fortes doivent parfois prendre le temps de faire une pause, que ce soit pour acheter ou vendre un équipement, traiter des maladies, réparer des coupures ou des contusions, ou simplement trouver un nouveau job. Le village satisfait à tous ces besoins et est une ruche d'activités pour l'aventurier en herbe. Équipé d'une auberge, d'un hospice, d'une échoppe, d'une taverne, d'un hall des guildes et d'un hôtel de ville,  vous constaterez que tout ce dont vous avez besoin se trouve à votre portée. Autre changement de ce quatrième épisode, la présence d'une mongolfière, qui permet de se déplacer d'une zone à l'autre vers les donjons annexes.

Techniquement en progression.

Premier épisode disponible sur Nintendo 3DS, Etrian Odyssey IV se pare évidemment d'une réalisation en progression par rapport à la trilogie DS. Le graphisme fait un pas indéniable en avant, en affichant des décors très champêtres et un character design très efficace. La 3D stéréoscopique est plutôt bien gérée de surcroît. La prise en main demeure assez classique dans l'ensemble, avec du tour par tour à l'ancienne et une avancée à la première personne. Le titre est malheureusement demeuré en anglais, au contraire du premier épisode DS, ce qui pourra freiner certains joueurs, surtout que les textes sont très nombreux.

La bande son est signée Yuzo Koshiro et se révèle une réussite, avec des musiques souvent très poétiques. De bon augure, car la durée de vie est très longue. Il faudra au moins cinquante heures pour terminer l'aventure principale, et les quêtes secondaires ne manquent pas.

VERDICT

-

Etrian Odyssey IV est un très bon donjon-RPG. Son scénario est plaisant et son concept particulièrement addictif. Le titre se destine naturellement plutôt à un public de spécialistes, étant donné sa relative difficulté, malgré la présence d'une option Casual qui évite de perdre ses acquis après un combat perdu ...

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés