MUD : FIM Motocross World Championship
Plate-forme : PlayStation 3 - Xbox 360
Date de sortie : 07 Septembre 2012
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5.5/10

Après bien des retards, MUD : FIM Motocross World Championship arrive enfin sur le marché français.

Un titre complet ?

Le FIM designe la Fédération Internationale du Motocyclisme. Signé Milestone, un studio plutôt branché course automobile en général - SBK mis à part -, MUD : FIM Motocross World Championship permet de concourir dans les championnats FIM MX1 et MX2 World Championships, ainsi que dans le Monster Energy FIM Motocross of Nations, un évènement annuel international de motocross, reconnu dans le monde entier. Nous retrouvons donc l'intégralité des licences officielles, soient 84 pilotes (dont  Tony Cairoli, Steven Frossard, Ken Roczen, Jeffrey Herlings, Ryan Villopoto, Chad Reed ou Ryan Dungey), 14 motos différentes, 12 circuits et 6 arènes. MUD propose un certain challenge : Les terrains sont déformables en temps réel et  l'intelligence artificielle des concurrents est plutôt honnête, n'hésitant pas à vous pousser à la faute. Pourtant terminer premier de la course est la condition sine qua none pour récupérer assez d'argent afin de débloquer la prochaine épreuve, améliorer son style ou acquérir de nouvelles montures. Les pilotes peuvent  être personnalisés en changeant leurs casques, en devenant membre de différentes écuries, ou en consommant différentes boissons énergisantes.

Parmi les options de jeu, on pourra compter sur un mode Monster Energy Trick Battle, où vous pourrez découvrir trente figures et concourir sur six spots de la République Tchèque aux États-Unis, en passant par l'Espagne. Le Mud World Tour, sorte de carrière, propose un certain aspect RPG permettant d'améliorer les compétences de son pilote, à choisir parmi quatre héros différents (chacun disposant d'aptitudes particulières). Outre des courses classiques, on trouvera des épreuves éliminatoires (à chaque tour, le dernier concurrent est éliminé), des points de contrôles (il faut passer le plus de checkpoints possible avant la fin du temps règlementaire), des face-à-face à deux, ou encore une bataille de tricks.

Une réalisation pantouflarde.

Graphiquement parlant, MUD : FIM Motocross World Championship propose des motos assez bien modélisées et fidèles à la réalité. Les circuits sont assez honnêtes, même si on dénombre encore du scintillement dans les décors. Pourtant tout n'est pas positif non plus dans ce cru 2012. La représentation des pilotes s'avère très approximative, les effets spéciaux demeurent timides, les décors sont assez désertiques et il n'y a pas beaucoup de vie autour de la piste. Quant à la météo, elle n'est même pas gérée.  L'animation du jeu se montre elle efficace et ne ralentissant jamais, malgré la présence d'un léger clipping.

Le comportement physique des motocross est assez arcade,  trop sans doute, la maniabilité du jeu est par conséquent très rapidement accessible. Plus surprenant, il est possible d'utiliser des boissons énergétique durant la course pour bénéficier d'un boost temporaire. On comprendra alors pourquoi la gravité nous fait parfois davantage pensé être sur la Lune que sur Terre. Au niveau son, le ronronnement des moteurs est réussi mais la bande originale manque un peu de punch.  Le jeu est assez long à terminer vu la quantité de challenges qu'il embarque, et un mode multijoueurs en ligne à douze répond toujours présent, mais pas d'écran splitté malheureusement.

VERDICT

-

MUD : FIM Motocross World Championship est loin de constituer le nec plus ultra des jeux de motocross, mais il est désespérément seul aujourd'hui sur le marché (la série MX vs ATV ayant disparu des écrans). Partant de ce constat, les fans de la catégorie seront sans doute tentés de s'y aventurer, même s'ils risquent de trouver le titre beaucoup trop creux et/ou trop arcade.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés