Dragon Ball Z for Kinect
Plate-forme : Xbox 360
Date de sortie : 05 Octobre 2012
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


4/10

Dragon Ball Z nous livre une version Kinect sans grande saveur.

Un air de Budokai Tenkaichi ?

Dragon Ball Z for Kinect est développé par Spike-Chunsoft. Le concept reprend ainsi les bases des précédents volets, et opte donc pour une représentation à la Zone of the Enders, c'est à dire où les déplacements sont possibles dans l'espace. Le jeu va d'ailleurs plus loin qu'auparavant, avec un système de combat à la première personne et des contrôles intégralement au Kinect. On aurait pu espérer que le gameplay serait proche des éditions Wii de Budokai Tenkaichi, qui exploitait agréablement les capteurs de mouvements de la Wiimote et du Nunchuk. Eh bien il n'en sera rien. Si le jeu offre un panel de coups assez important (une centaine au total), il est bien difficile d'être réellement libre dans la progression. Une fois la jauge de combo à son apogée, place à des combos automatisés (!),  suivis de quelques séquences interactives où il suffira de faire n'importe quoi à l'écran pour conclure son adversaire. Et quid de la défense dans tout cela ? Oh, il est possible de faire des esquives dans quatre directions, mais tout apparaît terriblement scripté.

En outre, DBZ for Kinect n'est pas si exhaustif qu'on aurait pu le souhaiter. On ne compte qu'une cinquantaine de personnages jouables, d'autres étant déblocables en utilisant les codes QR. Quant au mode Histoire, qui suit toute la trame de DBZ, il se termine en quatre heure environ. Aucun mode multijoueur ne répond présent, ce qui n'est pas une surprise, quant à l'option Score, elle permet de refaire les combats et de comparer ses scores en ligne. Whoah.

Une réalisation stagnante.

Au premier coup d'oeil, Dragon Ball Z for Kinect semble afficher des graphismes en cel shading plutôt convaincants. Dans le détail, c'est moins flagrant, avec des environnements fort vides, et des séquences d'action d'une rare répétition. Le côté dessin animé interactif irritera les plus aguerris, surtout qu'en plus de contrôles assistés, on retrouve encore quelques problèmes de détection liés au Kinect (ô surprise). Musicalement parlant, les mélodies sont une fois très mauvaises, une constante trop régulière dans les versions européennes de jeux DBZ, heureusement les voix Japonaises sont toujours présentes dans les options. Quant à la durée de vie, elle se montre finalement très courte, car après avoir fait une petite petite, nous n'avons vraiment pas l'envie de poursuivre l'aventure, tant les séquences se ressemblent encore et encore. Les moins patients pourront découvrir un dessin animé sur le disque, l'épisode de Bardock, même s'il n'est pas vraiment inédit en France ...

VERDICT

-

Dragon Ball Z for Kinect nous livre un jeu d'une grande platitude. Le titre est de surcroit très répétitif, et passé quelques parties, l'ennui s'installe véritablement devant le Kinect.  Les plus jeunes insisteront peut être un peu plus longtemps, mais les autres seraient davantage inspirés à attendre la future compilation des Budokai HD, certes classique, mais beaucoup plus efficace.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés