Sherlock Holmes : Jeu d'ombres
Plate-forme : Blu-Ray
Date de sortie : 28 Mai 2012
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Guy Ritchie.

Partout dans le monde, la presse s'enflamme : on apprend ainsi qu'en Inde un magnat du coton est ruiné par un scandale, ou qu'en Chine un trafiquant d'opium est décédé, en apparence, d'une overdose, ou encore que des attentats se sont produits à Strasbourg et à Vienne et qu'aux Etats-Unis, un baron de l'acier vient de mourir. Personne ne voit le lien entre ces événements qui semblent sans rapport, hormis le grand Sherlock Holmes qui y discerne la même volonté maléfique de semer la mort et la destruction. Et ces crimes portent tous la marque du sinistre Moriarty. Tandis que leur enquête les mène en France, en Allemagne et en Suisse, Holmes et Watson prennent de plus en plus de risques. Mais Moriarty a systématiquement un coup d'avance et semble tout près d'atteindre son objectif. S'il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite, mais le cours de l'Histoire pourrait bien en être changé à jamais...

Peu scrupuleux du personnage créé par Sir Arthur Conan Doyle, ce film est cependant très réussi, et évoque beaucoup les anciens Indiana Jones (pas le dernier en date).  Les joutes verbales argumentations et contre-argumentation du fait qu'elles pleuvent constamment, font de ce film avant tout une comédie vraiment jubilatoire, voire même caricaturale du personnage initial. Un intellect réel, via la légendaire capacité d'observation préconisée par Holmes, est fatalement poussé à l'extrême mais fatalement pour public facile. Un extraordinaire Robert Downey Jr. totalement déjanté avec pour contrepartie ou corollaire selon, un succulent Jude Law constant quelque soit la situation. Un paradoxe totalement réussi. Mais voilà, on sent fatalement qu'à nouveau le film est formaté pour la jeunesse. Quoiqu'il en soit, le spectacle est au rendez-vous,  avec de nombreux rebondissements à la clé, un rythme qui ne s'essouffle jamais car quand il n'y a pas de scènes d'action, il y a toujours quelque chose qui ne va pas entre Sherlock et Watson, mais aussi entre Sherlock et les femmes.

VERDICT

-

Etonnant film que ce dernier opus de Sherlock Holmes. Une production pop-corn très spectaculaire, et qui permet de découvrir les personnages sous un autre jour. Un film très grand public, et sans temps mort.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés