Need for Speed : Most Wanted
Plate-forme : Xbox 360 - PC - PlayStation 3 - PlayStation Vita - Wii U
Date de sortie : 31 Octobre 2012
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

NFS accueille son édition annuelle, cette fois développée par Criterion.

Un nouvel épisode hautement arcade.

Cela faisait bien des années que Need for Speed n'avait pas accueilli un épisode Most Wanted. Le dernier en date remonte à 2005 tout de même !  Cet opus prend place dans un environnement totalement ouvert. Au volant d'une Porsche 911, votre objectif est de devenir le pilote le plus craint de la ville fictive de Fairhaven. Durant votre exploration, vous pourrez changer de voiture en pointant le logo de la marque surplombant les modèles abandonnés, et ils seront nombreux (une quarantaine au total). Pour progresser au classement des Most Wanted, il vous faudra déambuler dans Fairhaven à la recherche de potentiels rivaux. Sachez cependant que le trafic routier est assez dense, ce qui oblige à avoir des réflexes affutés, et qu'il n'est pas rare que la Police surgisse lors de vos raids urbains. Une fois que les forces de l'ordre vous ont repéré, il est bien difficile de s'en défaire. Les barrages et les patrouilles se multiplient, mais à l'instar d'un GTA, il est possible de réduire le niveau d'alerte en pénétrant dans une station de peinture ou en se cachant.

La mise en scène emprunte beaucoup à Burnout, mais le gameplay n'est heureusement pas identique. Au contraire, l'intelligence artificielle fait beaucoup penser à Mario Kart. Lorsque vous êtes le dernier de la course, les concurrents ont tendance à vous attendre, alors que si vous êtes le leader, ils n'ont de cesse de vous coller au train. Battre les Most Wanted se fera en deux phases. Tout d'abord une course tout ce qu'il y a de classique. Ensuite, il faudra percuter son adversaire (comme dans un jeu de stock car ou presque), jusqu'à ce qu'il baisse les armes. Sachez cependant qu'à chaque collision, le rival s'éloigne assez nettement de vous, ce qui obligera à être très réactif. Attention également à ne pas vous faire vous même rentrer dedans, car il arrive souvent que l'IA (pas toujours équilibré) vous envoie en takedown (comme dans Burnout une fois encore). On appréciera la présence de l'Easydrive, un menu rapide accessible avec la croix directionnelle et qui permet de lancer une des courses destinées à la catégorie de votre voiture, de définir un itinéraire, d'installer de nouveaux éléments sur votre voiture voire d'en changer.

Une réalisation à la hauteur ?

NFS Most Wanted offre un graphisme très convaincant. Les décors sont riches en situations, les voitures très bien modélisées, les effets météo parfaitement gérés et l'impression de vitesse absolument sans faille. Du bel ouvrage, auquel il faut ajouter une jouabilité très simple d'accès et maîtrisée en quelques minutes seulement. La bande son se révèle plutôt convaincante, avec des musiques soignées, des sonorités de moteurs assez réalistes et quelques doublages français assez crédibles. On pourra par contre regretter l'absence de vue intérieure et une intelligence artificielle parfois très déséquilibrée, surtout après une collision où les rivaux disposent d'un boost inattendu !

La campagne solo est assez progressive et se termine en une dizaine d'heures environ. En multijoueurs (jusqu'à huit en ligne), le titre prend un autre visage, et présente des courses classiques, d'autres en coopération, et des défis particuliers. De quoi y passer des soirées entières, surtout que le jeu est élégamment réalisé, affiche des courses folles (surtout à plus de 300 km/h), et se révèle finalement  fort divertissant. L'Autolog, qui permet de communiquer et de partager du contenu avec les autres joueurs, est toujours présent, en revanche, aucun mode multijoueur en écran splitté n'est présent une nouvelle fois. A noter que la reconnaissance vocale du Kinect est utilisée dans l'Easy Drive.

VERDICT

-

Need for Speed Most Wanted affiche une ambition très arcade cette année. Quelquefois davantage Burnout que NFS, ce titre est en tout cas fort dynamique et assure une très bonne durée de vie en multijoueurs. Bien que pas toujours très équilibré, cet opus signe une prestation très appréciable.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés