Phoenix Wright : Ace Attorney - Dual Destinies
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 24 Octobre 2013 - 25 Juillet 2013 (Japon)
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Phoenix Wright accueille enfin un cinquième opus en Europe.

Prends ça !

Phoenix Wright : Ace Attorney - Dual Destinies est en réalité le cinquième opus de la série Gyakuten Saiban, dont le précédent épisode est sorti il y a près de cinq ans sur Nintendo DS. Depuis, deux spin-off se sont succédées (Ace Attorney Investigations) mettant en scène le procureur général Miles Edgeworth, hélas le deuxième épisode n'ait jamais parvenu jusqu'à l'Europe. Heureusement ce n'est pas le cas de cet "Ace Attorney 5", une série toujours très populaire au Japon, et dont cette version a connu pas moins de trois éditions collector différentes. Le Vieux Continent devra se contenter d'une édition digitale sur l'eShop, ce qui est quelque peu regrettable, mais finalement assez logique (le titre n'ayant pas été localisé en français, un scandale). Comme le titre l'indique, le jeu remet en scelle Phoenix Wright comme avocat principal, huit ans après sa dernière entrée dans une salle d'audience. Le scénario débute un an après Apollo Justice, et un petit résumé n'aurait pas été de trop. Après une cinématique malheureusement en V.O. sans aucun sous-titre, on découvre une explosion a détruit le tribunal. C'est à la Wright Anything Agency que revient d'abattre le marteau de la justice sur les responsables, dans une aventure remplie de rebondissements.

Mais vous ne serez pas seul durant vos investigations : Phoenix est accompagné du jeune procureur Apollo Justice et d'une nouvelle avocate associée, Athena Cykes, qui apporte au tribunal ses propres astuces. Son "Mood Matrix" peut mettre en évidence les émotions des témoins et apporter ainsi un nouvel éclairage sur leurs déclarations. Analysez leurs émotions grâce à cet outil, révélez les sentiments dissimulés derrière leurs mots et contestez leurs témoignages pour faire éclater la vérité. Bien sur, cette nouvelle version est optimalisée pour la Nintendo 3DS, avec de nouvelles possibilités et des techniques d’investigations avancées.

Objection !

Les affaires se divisent dans ce jeu en deux parties différentes – la première est constituée par le combat au sein du tribunal, la deuxième se concentre plus sur l’audition des témoins et la visite de la scène de crime afin de rechercher des indices et des preuves.  Avant d’aller devant le tribunal, il vous faudra rechercher les preuves qui peuvent faire relaxer votre client. Sans preuves, même une belle plaidoirie ne pèse pas lourd. C’est pour cela qu'il faut s’armer du plus de preuves possibles pour contrer les argumentations de l’accusation. Il est donc nécessaire d'écouter soigneusement les témoins de l’accusation afin de mettre en évidence les contradictions dans leurs déclarations.  En plus de cela, il sera nécessaire de visiter les scènes de crime ou d’autres endroits clé afin de récupérer des preuves ou découvrir des secrets. L’écran tactile de la Nintendo 3DS rentre en course pour la recherche d’indices ou la sélection d'objets. Il est désormais plus simple de fouiller le lieu d'un crime et d'analyser les éléments matériels. Vous pourrez vérifier que vous n'avez oublié aucune preuve en modifiant votre point de vue pour un bon aperçu de chaque lieu, puis faire un zoom sur chaque zone douteuse.

Vous avez aussi la possibilité de reprendre l'historique de vos conversations, plus aucun des indices capitaux lâchés par les témoins ne vous échappera. Comme toujours, vous pourrez utiliser le microphone de la Nintendo 3DS pour interrompre les débats en criant ‘Objection!’ ou ‘Hold It !". Quand le personnage doit s’expliquer sur ses fougueuses exclamations, la scène de crime est recréée et vous devez alors pointer exactement l’endroit clef de l’affaire pour étayer vos propos. De plus, vous pouvez également vous référer à des dossiers judiciaires à n’importe quel moment du procès pour développer votre argumentation en touchant l’écran des profils pour révéler des informations sur les protagonistes et découvrir des indices essentiels.

Un instant !

L'objectif primordial dans le tribunal est de prouver l’innocence de son client en mettant en évidence les erreurs dans les déclarations des témoins et utiliser les preuves mise à jour pour aller à l’encontre des affirmations du parquet. Vous avez le droit de commettre quelques erreurs dans chaque affaire avant que le juge ne statue en faveur de l’accusation ... du moins en théorie car désormais, vous pourrez essayer autant de fois que nécessaire jusqu'à trouver le bon argumentaire . Bien sur, Apollo Justice possède toujours de son bracelet permettant d’interpréter la gestuelle des témoins. Celle-ci permet de se concentrer sur les mouvements convulsifs inconscients qui trahissent les mensonges des témoins. Quand cela se produit, vous devez utiliser l’écran tactile pour vous concentrer sur les personnages et rechercher leurs tics nerveux. Une fois localisé avec succès, les mouvements convulsifs peuvent être exploités pour révéler les mensonges dans les témoignages . Etre capable de bien négocier l’écueil de ces témoins est la clef pour gagner une affaire dans ce jeu.

Avec Phoenix, vous disposez de la fonction Verrous-psyché qui s’avère indispensable lorsque vous aurez affaire à un témoin hostile qui ne veut pas révéler la vérité. La seule façon d’obtenir l’information nécessaire est de déverrouiller des Verrous-psyché avec une série de questions correctes ou de coincer le témoin pour des déclarations incohérentes. Présenter des preuves douteuses ou ne pas parvenir à déverrouiller les Verrous-psyché diminuera la crédibilité et fera descendre la barre de vie.

La touche 3DS.

Présentées pour la première fois en 3D intégrale, les réactions exagérées des personnages, véritable marque de fabrique de la série, prennent vie de façon inédite, tout en conservant l'atmosphère graphique des précédentes versions en 2D. Le graphisme est beaucoup plus détaillé qu'auparavant,  le character design est toujours aussi exhaustif et excentrique, et le titre profite de quelques cinématiques animées très réussies, ainsi qu'une 3D stéréoscopique relativement bien gérée. Armé d'une mise à scène irréprochable, Phoenix Wright 5 dispose de répliques de premier choix ... pour ceux qui comprennent bien la langue de Shakespeare. La bande son suit le même chemin avec une ambiance à l'unisson de l'action à l'écran, avec des thèmes plus percutants que dans le précédent volet.

Très prenant, Phoenix Wright est de ses jeux où les parties durent plusieurs heures, le temps de mener à bien son enquête. Une fois dans le bain il est en effet difficile de décrocher. Même si l'aventure peut sembler longue, on avance assez rapidement, comptez une douzaine d'heures pour le joueur moyen. Sans en dévoiler davantage sur le scénario, un fil rouge relie les cinq affaires du jeu, et le dénouement s'avère riche en suspense. A noter qu'une sixième enquête sera accessible par la suite en téléchargement.

VERDICT

-

Phoenix Wright : Ace Attorney - Dual Destinies apporte un peu de sang neuf à la série, en exploitant au mieux les spécificités de la Nintendo 3DS. La réalisation fait un pas indéniable en avant, affichant des personnages toujours plus expressifs, et l'ergonomie gagne en précision, notamment lors des investigations. Plaisant à suivre, l'aventure avance rapidement sans qu'aucune lassitude ne vienne nous perturber un seul instant. On pourra par contre regretter une sortie uniquement sur l'eShop, et surtout que le jeu ne soit pas localisé en français, ce qui s'avère pénalisant dans un jeu d'aventure textuel. Espérons également que Capcom ne mettra pas à nouveau cinq ans avant de concevoir un nouvel épisode ...

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés