Inazuma Eleven Go Chrono Stones : Tonnerre
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 27 Mars 2015
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Inazuma Eleven Go marque son retour sur Nintendo 3DS.

Trois mois plus tard.

Développé par Level 5, Inazuma Eleven Go Chrono Stones n'est pas un jeu tout jeune, puisque cet épisode a vu initialement le jour sur Nintendo 3DS en décembre 2012 au Japon, sous le nom de Inazuma Eleven Go 2 : Chrono Stone ! Depuis trois nouveaux épisodes se sont succédés sur la console. Rappelons que la série a fait l'objet d'un animé, diffusé sur les chaînes asiatiques ainsi que dans plusieurs pays européens, mais aussi d'un manga, cela expliquant sans doute le retard important par rapport au rythme de diffusion nippon. L'intrigue d'Inazuma Eleven Go débute dix ans après les débuts de Mark Evans et de son équipe. Le jeune Arion Sherwind vient d'entrer au collège Raimon, mais le club est loin de ce qu'il imaginait. Il se fait attaquer par Victor Blade, un joueur surdoué envoyé par une sombre organisation criminelle qui menace de détruire le football tel qu'on le connaissait. Arion et ses nouveaux amis vont devoir se rebeller, à l'heure où tous les matchs sont désormais arrangés, et plus une affaire de statistiques que de sport. Cette suite prend place trois mois après les évènements de son prédécesseur. Arion Sharwind revient au collège Raimon pour découvrir que le terrain de foot a été remplacé par un terrain de basketball. Plus grave encore, plus aucune trace du club alors que les élèves s'adonnent à diverses activités (gymnastique, musique et calligraphie), comme si le football n'avait jamais existé. Avec l'arrivée de voyageurs temporels provenant de 200 ans dans le futur, Arion est le seul à pouvoir sauver le football. L'intrigue évoluera donc à différentes époques, et vous croiserez fréquemment d'anciens membres de l'équipe de foot du collège de Raimon, qu'il faudra réunir pour reformer la team mythique. Le personnage Fei Rune vous aidera à combattre le futur.

Inazuma Eleven Go n'est cependant pas une revisite d'un Captain Tsubasa : Il s'agit plutôt d'un mélange de RPG et de sport, et certains joueurs bénéficieront de compétences spécifiques. Lors des rencontres, il ne sera d'ailleurs pas rare que Arion soit confronté à un duel. Comme dans un Final Fantasy, il faudra prendre le meilleur sur son adversaire, afin de pouvoir mener à bien le cours des évènements. Quelques anciens de la série ne manqueront pas de faire leur retour au fil des chapitres. Des séquences d'animation enrichissent le scénario et les joueurs peuvent sillonner la ville à la recherche de coéquipiers potentiels. Ils sont plus de 1000 à pouvoir être pistés, chacun possédant ses statistiques, ses aptitudes et ses particularités. En outre, en activant le Nintendo Network, vous pourrez accéder à des personnages supplémentaires pour composer votre équipe. À vous de façonner un onze doté des qualités qui viendront étayer votre stratégie de jeu. Rappelons que Inazuma Eleven Go Chrono Stones est proposé en deux versions, Brasier et Tonnerre. Elles partagent le même scénario original mais comportent certaines différences, et des cinématiques exclusives. Chaque version comprend des personnages exclusifs, des équipes particulières à affronter, et des pouvoirs spéciaux à maîtriser. Ainsi, pour rencontrer les personnages d’une version alternative, vous devrez faire des échanges et prendre d’importantes décisions, comme dans un Pokémon pourrait-on dire.

Une réalisation à la hauteur ?

Une fois le coup d'envoi donné, tout peut arriver. Deux types de rencontres s'offrent à vous. D'une part, des matchs à 11 contre 11, qui se jouent sur un terrain classique. D'autre part, des rencontres à 5 contre 5 lors desquelles le joueur est noté sur des aspects précis comme le score ou encore la possession de balle. Tout au long du match, votre stylet se montrera décisif pour vous permettre de diriger votre équipe. Votre dextérité et votre capacité de réaction seront sollicitées à l'heure de déterminer la stratégie de votre équipe : exercer un pressing, intercepter les passes, tacler en glissant ou encore inscrire des buts. Pour inverser le cours du jeu, vous pourrez recourir à de multiples mouvements fantaisistes, des Techniques spéciales, mais aussi faire parler les nouveaux Esprits guerriers "armorifiés", qui permettent d'améliorer temporairement ses statistiques, ou encore utiliser la fonction Minimax, qui offre la possibilité de mélanger les Auras des joueurs pour augmenter leurs capacités. Parfois, des membres de l'équipe perdante vous proposeront de vous joindre à eux, mais vous disposerez également de la possibilité d'aller acquérir des cartes joueurs chez les spécialistes

Sur le plan purement technique, Inazuma Eleven Go Chrono Stones offre un rendu un peu plus détaillé que son prédécesseur, même si les différences graphiques demeurent assez mineures. La 3D stéréoscopique s'avère assez probante dans l'ensemble. Les séquences animées sont quant à elles très réussies, et les animations sont plutôt fluides. Le système de jeu est d'ailleurs assez grand public, et ne devrait pas décontenancer les habitués. L'aspect sonore a également été particulièrement soignée, car à l'instar du Professeur Layton, le jeu intègre des doublages en français. La durée de vie du jeu s'avère très bonne, puisque le mode Histoire s'avère très long, avec de nombreux paramètres à débloquer, ainsi que des scénarios additionnels. Comptez une bonne vingtaine d'heures au minimum. Inazuma Eleven Go Chrono Stones propose aussi un mode multijoueurs local sans fil, qui permet à quatre utilisateurs au maximum de s'affronter par équipes interposées, mais également de défier les utilisateurs de la version Brasier, cela va de soi. De même, les utilisateurs peuvent s'échanger des joueurs au moyen de la communication locale sans fil, télécharger des nouveaux objets et personnages via SpotPass, ou encore recevoir des données d'équipe par StreetPass.

VERDICT

-

Inazuma Eleven Go Chrono Stones demeure dans la droite lignée de son prédécesseur, soit un titre qui réjouira sans nul doute les amateurs de jeux de rôles et de football. La formule n'a pas beaucoup évolué, mais le jeu de Level 5 se montre très complet et toujours aussi amusant. Les virées temporelles d'Arion, et l'arrivée des armures apportent toutefois un peu de nouveautés à la saga.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés