Crysis 3
Plate-forme : Xbox 360 - PC - PlayStation 3
Date de sortie : 21 Février 2013
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Crysis fait évoluer sa formule avec ce troisième opus. Avec talent ?

Un Crysis toujours plus consolisé.

Bien qu'il soit toujours conçu par le studio Crytek, Crysis 3 suit la tendance initiée par son prédécesseur, c'est à dire un FPS beaucoup plus linéaire que par le passé, où la nanocombinaison vous permet de disposer de prodigieux pouvoirs. L'intrigue prend naturellement toujours place dans un monde futuriste, plus exactement en 2047 (soit vingt-quatre après les évènements de Crysis 2), en plein cœur de la jungle urbaine de New York. Rappelons que, suite à une attaque extraterrestre, la ville a été ravagée par une série de catastrophes naturelles, et la population a été brutalement décimé par l'envahisseur. Depuis, la zone est restée en quarantaine sous un nanodôme géant baptisé "Dôme de la Liberté", et Prophet a été cryogénisé, détenu par la corporation CELL. Cette dernière est parvenue entre temps à exploiter la technologie alien, et détient désormais le monopole mondial de l'électricité. Pire, après avoir brutalement augmenté ses tarifs, une grande partie de la population se retrouve endetté, obligeant le CELL a monté des camps de travail pour être remboursé. La résistance n'entend pas se laisser faire, et va tenter de libérer Prophet de son silence. Psycho (Crysis Warhead) va devoir réenfiler la précieux combinaison, mais le personnage n'a plus la prestance d'antan, au contraire.

Rappelons que ce costume confère des compétences stupéfiantes à votre avatar, et son utilisation a été encore simplifiée dans ce nouveau volet. Le mode Armure permettra d'accroître sa défense, tandis le mode Camouflage offre la possibilité d'être invisible un moment aux yeux des ennemis. Forcément, l'utilisation des ces capacités biomécaniques auront des conséquences sur les batteries de la combinaison, mais la recharge est beaucoup plus rapide que dans Crysis 2 ! Et quand on sait qu'il sera possible d'améliorer encore sa combinaison en récupérant des nano-catalyseurs, autant dire que le jeu devient un véritable parcours de santé, surtout que les nouvelles lunettes de visée intégrées permettent de déterminer rapidement la présence des ennemis et de pirater les défenses adverses.Tout est indiqué sur la carte, des ennemis présents dans la zone traversée, en passant pas les munitions. Certains pourront donc la jouer rustre et foncer dans le tas allègrement, tandis que d'autres préfèreront sans doute la discrétion en devenant invisible et en utilisant l'arc Prédateur.

Une réalisation resplendissante ?

Techniquement parlant, Crysis 3 s'avère plutôt concluant. Bien que les versions consoles ne peuvent rivaliser avec leur homologue PC, le rendu est assez détaillé, même si on retrouve un certain effet de flou à l'horizon et qu'il est souvent difficile d'y voir quoique ce soit lorsque vous évoluez dans la pénombre. L'animation est de bonne facture mais quelques ralentissements se font parfois sentir, notamment lorsque l'environnement est ouvert, et l'intelligence artificielle manque singulièrement de répondant. La jouabilité, globalement assez arcade, est facile à maîtriser, tandis que la bande-son est plutôt réussie, de même que les bruitages. Le doublage français est à la hauteur de la situation.

Le jeu n'est pas difficile à traverser, et la campagne solo affiche seulement sept chapitres. De quoi y passer environ six heures (en comptant les objectifs secondaires de surcroit), moitié moins si vous utilisez à fond la fonctionnalité de camouflage. Crysis 3 intègre également plusieurs modes de jeux multijoueurs, et douze cartes au total. Cette partie a été conçue par Crytek UK, l'ancien studio Free Radical Design. On y retrouve huit modes différents, dont les grands classiques que sont la capture de drapeau, le match à mort, la conquête de territoire, la capture d'objectif, mais aussi un nouveau mode Chasseur, qui se joue en équipe dans des manches à durée spécifique opposant deux chasseurs furtifs à dix soldats du CELL. Comme c'est souvent le cas de nos jours, les parties accumulées en multijoueurs permettront de remporter de l'expérience, et on retrouve par ailleurs le "Flux de New York", un outil social intégré générant un flux d’informations et des statistiques sur les joueurs.

VERDICT

-

Au final, Crysis 3 poursuit le travail de simplification de son prédécesseur, en offrant une aventure extrêmement aisé, courte de surcroît, mais toujours bien réalisée et d'un grand dynamisme. Quand aux fans des premiers volets, ils trouveront cette refonte pas spécialement de bon aloi, et ce FPS beaucoup trop "casualisé". Le comble pour un développeur venant du monde PC ...

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés