Hitman HD Trilogy
Plate-forme : Xbox 360 - PlayStation 3
Date de sortie : 01 Février 2013
Résumé | Test Complet | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

La série Hitman se compile dans une nouvelle trilogie HD sur consoles

Hitman 2 / Hitman Contracts.

Cette compilation réunit Hitman 2 : Silent Assassin (2002), Hitman Contracts (2004) et Hitman Blood Money (2006). Le premier volet est étrangement absent, mais l'éditeur aura sans doute trouvé le jeu trop ancien pour l'intégrer sur le disque, surtout que le travail de mise à jour technique de cette trilogie est relativement léger, excepté l'apport de la haute définition. Les mécaniques sont par ailleurs très différentes du récent volet Hitman Absolution. Bref, vous incarnez un tueur à gages nommé l'agent 47. Hitman 2 prend place peu de temps après un épisode sorti uniquement sur PC. L'Agent 47 a décidé d'arrêter sa "profession" et est parti en retraite dans un monastère sicilien pour se ressourcer. Le hasard (ou la destinée ?) en a décidé autrement : Le Père Vittorio se fait kidnapper par la mafia. 47 décide de retravailler pour l'Agence afin de sauver son ami. Évidemment, tueur à gages oblige, l'action va rapidement monter. Dans Hitman Contracts, 47 est blessé et git inconscient sur le sol. Il se remémore alors ces précédents faits d'armes, et il doit à nouveau accomplir certaines missions déjà présentes dans les premiers volets. Sorti sur la précédente génération de consoles, Hitman 2 et Hitman Contracts ont malgré tout beaucoup vieilli sur le plan technique. Les textures sont assez légères, heureusement l'architecture des niveaux n'a pas perdu de son intérêt. Le doublage français est de qualité et les divers thèmes s'accordent bien aux environnement traversés. La jouabilité est d'un bon niveau , 47 ne vous posera pas de problèmes particulier.

Entre Hitman 2 et Hitman Contracts, on constate très peu de différences de concept. Dans chacune des missions du jeu, vous devrez tuer une ou plusieurs personnalités notoires et accomplir des objectifs donnés. Naturellement, il va falloir ruser pour éliminer les adversaires car effectuer une mission n'est pas aussi facile que dans un jeu d'action moderne. Après avoir préalablement choisi vos armes, vous devrez agir. Plusieurs méthodes existent, et le jeu vous laisse assez libre dans vos choix. On peut choisir d'orchestrer un meurtre en toute discrétion, ou carrément faire le nettoyage façon Léon (c'est à dire causer un véritable carnage). L'Agent 47 est également un pro du déguisement, et chaque mission propose donc différentes possibilités pour la mener à son terme. Pour rassurer les moins téméraires, vous pourrez sauvegarder en pleine partie. On peut étrangler un personnage, lui transpercer la gorge (beurk), le chloroformer, l'assommer, etc... mais vous pouvez également, tel un James Bond, vous débarrasser des intrus avec votre silencieux : c'est tout aussi efficace ! Les gardes bénéficient d'une assez bonne intelligence Artificielle. 47 déguisé se fera souvent repérer, de même si vous conservez une arme à la main. Cependant, IO vous a facilité le travail grâce à une carte indiquant en temps réel les déplacements aux alentours de votre position. Vous pourrez également lire le degré de suspicion des gardes passant à côté de vous. A la fin de la mission, vous obtiendrez un rang, qui a pour fort coefficient la 'finesse' de jeu . Si vous foncez dans le tas, évidemment vous serez sanctionné d'une mauvaise note mais vous pourrez toujours continuer la partie. 

Hitman Blood Money.

L'agent 47 est de retour et cette fois, il est payé rubis sur l'ongle. Mais il se retrouve pris dans une guerre qui voit s'affronter deux agences rivales. En effet, les assassins de sa propre agence, l'ICA, sont systématiquement éliminés lors d'une série d'attentats. Il ne fait aucun doute qu'une agence beaucoup plus puissante est à l'œuvre et qu'il pourrait être la prochaine cible !  Qu'à cela ne tienne, il est temps de reprendre ces activités et de dépenser l'argent durement gagné en mission. Mais comment gagner des dollars ? Grâce au système Blood Money. Plus le meurtre est propre et sans bavure, plus 47 remportera de monnaie.  Il vous sera donc nécessaire d'effacer toute preuve de votre passage et d'être particulièrement attentif aux vidéos de surveillance qui fleurissent ça et là, naturellement planquer les corps, mais également faire preuve de prudence avec le voisinage qui pourrait vous être fatal. Plus vous êtes à découvert, plus votre indice de notoriété augmentera et plus l'IA sera en mesure de votre coincer. Nonobstant, les deniers amassés lors de missions pourront servir à acquérir des équipements pour passer davantage inaperçu ou des informations spécifiques. Vous pouvez aussi personnaliser vos armes et les modifier selon plusieurs paramètres comme la déflagration, le recul, la cadence de tir, les dégâts infligés, la vitesse de rechargement, la précision et le zoom. N'oublions pas non plus le traditionnel coup de la diversion, des accidents ou bien des leurres. ça peut être utile ...

Allant de Paris à Las Vegas, en passant par la banlieue de San Diego, l'agent 47 verra du pays et fréquentera des environnements plutôt bien conçus et assez vivants. Blood Money ayant eut droit à une version Xbox 360 il y a déjà près de sept ans, la réalisation est beaucoup plus aboutie que les autres opus, et le jeu propose encore des graphismes très corrects. En plus de cela, l'agent 47 a gagné des mouvements dans cet opus et  peut grimper, se cacher, escalader des rebords, passer automatiquement des obstacles de petite taille, combattre à mains nues ou encore prendre des otages. Attention également à l'I.A des gardes, qui semblent plus réactifs aux évènements suspects. Globalement la jouabilité reste simple d'accès et vite maîtrisé, le tout baigné par une bande son signé Jesper Jyd de qualité.

Des nouveautés ?

Pour résumer, vous incarnez le célèbre tueur à gages, "Agent 47", dans des missions qui vous demanderont d'avoir un certain talent pour la discrétion. Il faudra surveiller les déplacements des gardes, éviter les forces de l'ordre, repérer les zones isolées, et bien évidemment se déguiser pour ne pas attirer l'attention des passants. La formule ne varie pas d'un opus à l'autre, mais on constatera un affinement du gameplay au fil des épisodes. Le grand point fort de cette compilation réside évidemment dans sa durée de vie, qui dépasse aisément les trente heures de jeu. En supplément, on retrouve également le titre Hitman Sniper Challenge, un mini-jeu de sniper très amusant, précédemment offert avec les pré-commandes d'Hitman Absolution. Bref, si la mise à jour graphique est mineure, cette réédition sera l'occasion de se replonger avec délectation dans l'une des séries phares de l'infiltration.

VERDICT

-

Hitman HD Trilogy est une compilation de qualité. Si le lifting technique demeure très léger, excepté l'apport de la haute définition dans deux épisodes, et que les mécaniques de jeu sont parfois un peu vieillottes, cette trilogie nous propose trois titres d'infiltrations fort sympathiques, et permettra de replonger dans l'un des classiques du genre à moindre coût.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés