Rune Factory 4
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 11 Décembre 2014 - 01 Octobre 2013 (USA) - 19 Juillet 2012 (Japon)
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Rune Factory 4 arrive enfin en Europe.

Retour à la ferme.

A l'instar de son prédécesseur, Rune Factory 4 est uniquement disponible en anglais.  De plus, le titre arrive très en retard en Europe, du fait de la faillite de son développeur Neverland. L'éditeur américain XSEED Games a finalement décidé de publier cette production sur le Vieux Continent, mais uniquement sur l'eShop. Le concept n'a pas fondamentalement évolué depuis les précédents volets et vous allez incarnez une fois n'est pas coutume, un héros amnésique (à choisir entre Lest ou Frey). Après une magnifique cinématique en dessin animée,  le personnage fait route vers la ville de Selphia pour offrir un cadeau au Dieu dragon et un violent accident lui fait perdre la mémoire. Promu prince par un étrange concours de circonstance, vous allez devoir vous occuper d'une exploitation agricole. Il faudra donc prendre soin de ses champs et élever ses animaux, afin de développer sa ferme et espérer prospérer. Toutefois, cette vie ne semble guère satisfaire le personnage, qui rêve déjà de lendemains plus joyeux. Comme à l'accoutumée, l'écran tactile de la Nintendo 3DS permet d'interagir et de soigner les animaux. Sur l'écran inférieur, vous retrouverez les menus d’interface et les statuts dans lesquels on peut facilement naviguer à l’aide du stylet. L’écran supérieur permet d’avoir une vue d’une section du village ou de la ferme en temps réel ce qui s’avère très pratique si vous devez suivre les traces des vilains animaux qui se sont échappés de la ferme. Parallèlement à la construction de votre domaine agricole, les gens s’activent au village, et les relations elles aussi se cultivent.

Au gré des jours et des rencontres, vous vous ferez des amis, et il sera même possible de demander en mariage l'une des filles des lieux.  Rune Factory ressemble beaucoup à une version modernisée de la saga Harvest Moon, à une exception près : des donjons répondent présents. Le héros pourra récolter des points de compétences mais aussi des Runes Abilities octroyant des capacités spéciales à vos armes. Au sein des donjons, on trouvera des plantes rares, des minerais importants,  mais aussi et surtout des monstres. Certains pourront être apprivoisés, alors que pour d'autres il faudra combattre, en utilisant une arme, une épée de préférence. En pressant B, le personnage attaquera, X déclenchera de son côté des sorts. Là encore, l'état de fatigue sera à surveiller, car si la jauge tombe à zéro, c'est le game over assuré. Lors des phases de dressage, il faudra se servir d'un gant spécial, qui demande pas mal de concentration. En cas de succès, ils rejoindront votre ferme et pourront offrir des ressources (lait, miel, etc), et vous assister dans les tâches agricoles. Parfois, les habitants du village vous demanderont d'effectuer des missions pour leur compte, de quoi améliorer encore la durée de vie et récolter davantage de "Prince Points".

Une réalisation charmante.

Sur le plan technique, ce nouvel opus de Rune Factory se montre à la hauteur, et offre un niveau de détails relativement satisfaisant. Le jeu marque un pas en avant indéniable depuis le troisième opus sur DS, et affiche un graphisme très coloré. En revanche, la 3D stéréoscopique manque de précision, notamment lorsque la météo s'en mêle. L'animation est également plus fluide qu'auparavant, et tourne en 60 fps. Coté jouabilité, le jeu est simple à prendre en main et les options tactiles pour le moins claires et limpides. En outre, le jeu offre de multiples possibilités avec un bestiaire assez large et exhaustif, ainsi que des occupations qui demandent beaucoup de temps. A noter que le personnage peut changer de vêtements durant la partie, c'est tout de suite plus crédible.

Comme dans Animal Crossing, le calendrier est géré (même si l'année fait moins de 120 jours) avec de nombreuses festivités. Le jeu devrait occuper un moment, comptez une vingtaine d'heures au minimum, et l'on peut même monter jusqu'à quatre-vingt tant l'aventure est  longue. Les musiques sont assez sympathiques, et contribue à l'ambiance joyeuse émanant du jeu.

VERDICT

-

Rune Factory évolue par petites touches, mais constitue toujours un met de choix dans la ludothèque de la Nintendo 3DS. Malgré les textes en anglais, on avance dans la partie sans trop de difficultés, les mécaniques demeurant très proches des précédents épisodes.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés