Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge
Plate-forme : Xbox 360 - PlayStation 3
Date de sortie : 05 Avril 2013
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

Ninja Gaiden 3 revient tenter sa chance, dans une édition plus aboutie que l'original.

Ninja Gaiden de retour ?

Après deux épisodes particulièrement nerveux et difficiles, Ninja Gaiden 3 incarnait le volet du changement. Une conséquence inévitable du départ de Tomonobu Itagaki, l'un des game designers les plus remuants de sa génération, ayant depuis monté son propre studio (Valhalla Games). Les précédents titres nous avaient surpris par leur qualité technique et esthétique, et le troisième épisode a apporté le temps de la régression. On retrouve pourtant toujours Ryu Hayabusa, dans une histoire originale écrite par le scénariste japonais Masato Kato. Le conflit se focalise autour d'un homme masqué dont les motivations et les objectifs ne prennent un sens qu'au fil de l'histoire. Au moyen de mystérieux pouvoirs qui se manifestent à travers son bras, Hayabusa se métamorphose, brouillant définitivement la frontière entre héros et méchant. Pas de tout, Ninja Gaiden reste Ninja Gaiden avec un action extrêmement sanglante. A l'instar d'un Mortal Kombat, le spectacle est très gore, les membres giclent dans tous les sens. Pour arriver à vos fins, les développeurs ont ajouté de nouvelles techniques de combat, des armes supplémentaires et aussi de nombreux pièges.

Dans le titre d'origine, l'inventaire répondait aux abonnés absents, et les combats avaient perdu de leur rage pour nous offrir un jeu d'action tout ce qu'il y a de plus basique. Inutile de chercher la subtilité, il suffisait d'appuyer sur tous les boutons du pad pour lancer les combos. Et tant que vous frappiez un ennemi, Ryu était invincible ! Et que dire du ninpo extrêmement facile à déclencher et beaucoup trop efficace (c'est comme si vous lanciez une bombe à l'écran). Que dire des actions interactives (ou QTE) très fréquentes dans l'aventure, ou des armes trop assistées ? Non, Ninja Gaiden avait perdu beaucoup de sa saveur. Notez toutefois l'usage de l'imparfait, car la Team Ninja s'est remis au travail pour cette édition Razor's Edge. Les nombreuses actions contextuelles affichées n'importe comment ont disparu, de même que les séquences où Ryu devaient faire des choix moraux (plus ou moins imposé). On retrouve également un système de progression tout ce qu'il n'y a de plus classique, avec un personnage limité en mouvements en début de partie, et qui accumulera des points d'expériences pour acquérir des techniques additionnels, des tenues alternatives, améliorer ses armes ou la puissance des Ninpo. Bref, c'est presque tout le gameplay de Ninja Gaiden 2 qui a été collé sur cette nouvelle version de Ninja Gaiden 3.

Une action plus soutenue.

Les combats ont eux aussi été dynamisés, la suppression de la plupart des QTE renforce le rythme, et permet d'enchaîner plus efficacement les combats. On assiste par ailleurs au retour des décapitations, les membres des ennemis volent dans tous les sens, le sang est très présent, et la difficulté a été revue à la hausse. On retrouve presque tous les fondamentaux de la saga, et du contenu supplémentaire est par ailleurs proposés. Parmi eux, des missions jouables avec Ayane (Dead or Alive) qui dispose de son propre scénario et d'une jouabilité très différente, ainsi que de défis cachés (la plupart du temps de la survie face à une vague toujours plus nombreuse d'ennemis), mais aussi quelques phases additionnelles avec Kasumi, Ayane (encore) et Momiji en plus dans le mode Chapter Challenge.

Six armes sont disponibles dans le jeu, notamment les épées jumelles, le bâton lunaire extensible et le Kusari-gama de Ryu. Les nouveaux Ninpo, comme Inferno, Wind Blades et Piercing Void, sont faciles à gérer, même sans GamePad, et il est possible de découvrir la liste des mouvements que les personnages pourront effectuer directement dans le menu. Signalons également que les DLC payants de Ninja Gaiden 3 sont cette fois présents directement sur le disque, et ont également été retravaillés cela va de soi.  Enfin, sur Xbox 360, Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge dispose d'une compatibilité avec SmartGlass qui permet d'utiliser une tablette ou un téléphone intelligent comme deuxième écran interactif. On pourra y découvrir ses records, les succès personnels, accéder aux statistiques de jeu ou encore visionner des vidéos d'assistance (si vous êtes bloqué dans la partie).

Une réalisation qui stagne.

Techniquement parlant, Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge ne parvient pas à livrer un résultat plus abouti que son prédécesseur. Certains décors sont en effet un peu léger en détails, et il n'est pas toujours facile de suivre l'action, tant la lisibilité est parfois aléatoire. Heureusement, la mise en scène demeure toujours très plaisante, avec le retour de l'ambiance débridée à souhait, et l'animation est d'une grande souplesse (davantage que sur Wii U). La jouabilité est assez efficace cette fois, même si les problèmes de caméra n'ont pas été réglés ce qui est un peu dommage pour une suite.   Quant à la bande son, les musiques sont assez réussis et les bruitages particulièrement expressifs. Les doublages sont corrects, que ce soit en anglais ou en japonais, mais très répétitifs.

Comptez une dizaine d'heures pour venir au bout de la campagne solo du jeu, soit peu ou prou la moyenne actuelle. Vous pourrez participer à des combats à deux joueurs en coopératif en ligne, et jusqu'à huit joueurs pourront s'affronter lors de combats Versus. Il sera également possible de former des équipes pour des matches à 4 contre 4, ou même de changer traîtreusement d'équipe en cours de match. Cependant, on retrouve encore peu de joueurs sur les serveurs online.

VERDICT

-

Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge est un jeu d'action très violent et très dynamique. La plupart des défauts de l'édition original ont été corrigés, même si le titre demeure toujours moins abouti que Ninja Gaiden I et II. Le scénario ne brille pas par son audace, et la réalisation technique ne progresse pas vraiment depuis l'édition originale. Plus violent qu'auparavant, Razor's Edge remet en tout cas la série dans la bonne direction.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés