LEGO Legends of Chima : Le Voyage de Laval
Plate-forme : Nintendo 3DS - Dual Screen - PlayStation Vita
Date de sortie : 21 Juin 2013
Résumé | Test Complet | Images | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6/10

Moins de trois mois après la sortie de LEGO City Undercover : The Chase Begins, voici déjà un nouvel épisode de la saga LEGO sur 3DS.

Une nouvelle série.

LEGO Legends of Chima : Le Voyage de Laval se présente comme un mélange d'action et de plateforme. Ce titre se base sur la série "Legends of Chima", récemment décliné en dessin animé, où huit tribus animales s'affrontent pour le contrôle du CHI, un puissant élément source de vie et d'un pouvoir inimaginable. Laval le lion doit découvrir le secret de la légendaire armure triple-CHI avant que Cragger ne puisse s'emparer de son incroyable pouvoir et menacer l'équilibre du royaume de Chima tout entier.  Au programme, l'exploration du temple Lion, de la citadelle Aigle, de la forêt des Gorilles, de la carrière des Rhinocéros, du repaire des Crocodiles et bien plus encore, pour une progression composée de quinze niveaux où il sera possible de débloquer plus de soixante personnages. Disponible exclusivement sur consoles portables, cet épisode est assez différent des LEGO classiques, puisqu'il prend cette fois la forme d'un titre au cheminement 2,5D très linéaire. Il faudra essentiellement casser les éléments du décor pour collecter des pièces, battre quelques ennemis (vraiment peu), résoudre quelques énigmes, et chercher les objets cachés. Chaque monde se conclut par un boss, mais la difficulté est étonnamment absente.

Armé d'une épée, Laval n'a pas vraiment à s'en faire, et quand bien même il tomberait à l'eau (ce qu'il ne supporte peu), le personnage est aussi tôt retéléporté à l'écran (il n'y a pas de game over, chaque nouvelle vie consomme juste quelques des pièces). Le titre semble destiné aux enfants et ne comporte pas les références habituelles des LEGO, ni même l'humour inhérent aux titres de Traveller's Tales. La durée de vie est d'ailleurs assez faible, puisqu'il ne faut pas plus de cinq heures pour terminer la campagne solo. Bien sur, il sera possible de refaire les mondes déjà visités en jeu libre avec d'autres personnages et ainsi en dévoiler tous leurs secrets, mais rien de bien important, surtout que la progression est hautement répétitive.

Une réalisation à la hauteur ?

LEGO Legends of Chima : Le Voyage de Laval s'avère plutôt correct sur le plan technique, agrémenté de cinématiques très soignées. Le graphisme n'apparaît toutefois pas des plus détaillés, même pour un titre 3DS, mais on distingue tout de même des effets spéciaux assez jolis. L'effet 3D apporte un peu de volume, et permet de mettre en valeur ce qui fait la particularité du jeu, son univers :  Tout, absolument tout le décor et les personnages sont faits en pièces de LEGO, ces petits morceaux de plastiques mondialement connus. Par conséquent on trouve de drôles de mécanismes de jeux, et il est possible de détruire une partie du décor (beaucoup moins qu'à l'accoutumée) pour ensuite mieux les reconstruire afin de se frayer un chemin pour continuer à avancer. L'animation suit s'en sourciller, et on ne décèle aucun ralentissement malgré des temps de chargement très longs.

La maniabilité du jeu est très facile d'accès. On maîtrisera vite les diverses compétences des personnages, les commandes n'étant pas particulièrement nombreuses cela étant. La bande son comporte de musiques très jolies, les bruitages sont agréables, et les doublages  sont naturellement intégralement en français.

VERDICT

-

LEGO Legends of Chima : Le Voyage de Laval est un épisode plus enfantin que ses prédécesseurs. Relativement court et de surcroît très répétitif, ce volume s'adresse avant tout à un jeune public, et perd beaucoup de la folie de ses aventures antérieures.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés