Rayman Raving Rabbids
Plate-forme : Revolution - Playstation 2 - Game Boy Advance - Dual Screen - Xbox 360 - Mobiles
Date de sortie : 08 Décembre 2006
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Plate-forme
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10
Rayman change de concept en arrivant sur Wii.

Rayman revient

Horreur ! Le monde de Rayman a été envahi par une horde de lapins crétins bien décidés à assouvir tous les autochtones. Rayman en fait les frais, et l'aventure commence dans un cachot, avec pour seul moyen de s'en sortir, de participer à des jeux organisés par l'envahisseur. En pénétrant dans une arène façon Spartacus, remplie de lapins en délire, notre héros sans bras ni jambes aura le choix de franchir une des quatre portes de l'arène, chacune menant vers un mini-jeu différent. Et des mini-jeux, il y en a pour ainsi dire un paquet, 75 exactement, mettant à contribution plusieurs de vos talents. On trouve donc entre autres du rail shooter à la Time Crisis, sauf que là les balles sont remplacées par des ventouses et les cibles sont des lapins qui vous foncent dessus. Hilarant et résolument décalé. Le reste est du même acabit, puisque Rayman devra concourir à un lancer de vache, un concours de danse, passer dans des anneaux en chute libre... l'ensemble des mini-jeux est très varié et devrait combler la plupart des joueurs. Un travail impressionnant, donc.

L'effet Wii

Ce qui impressionne également c'est la maniabilité associée à chacun de ces jeux, tirant pleinement partie des deux contrôleurs de la Wii, ci-dessous nommés le nunchuck et la Wiimote. Pour le rail shooter la Wiimote s'avère être d'une très bonne précision, tandis que le nunchuck est utilisé pour recharger son "arme" en le secouant vers le bas. Un autre mini-jeu, parodiant le film Les Choristes, vous demande de trouver le lapin qui chante mal dans la chorale et de le baffer d'un coup de nunchuck. Un très bon défouloir pour ceux qui ont détesté le film ! D'un autre côté certains mini-jeux demanderont des mouvements un peu moins intuitifs, comme le sauter à la corde où le joueur doit faire tourner une chaîne avec la Wiimote et faire sauter Rayman en rythme avec le nunchuck. Si en théorie c'est tout à fait possible en pratique l'exercice s'est révélé assez fastidieux. D'autres mini-jeux étaient également d'une plus grande difficulté, parfois à cause du maniement, parfois à cause du principe du jeu. Peut-être qu'avec un peu d'entraînement ça passera. Deux remarques, au passage : tous les mini-jeux sont jouables à plusieurs, soit en coop (le rail shooter), soit au tour par tour (le lancer de vache) soit en écran splitté (la danse). Et enfin pour les fans de high scores il sera possible d'inscrire son score sur internet grâce à un code donné par le jeu à la fin d'une épreuve. La compétition risque donc d'être rude.

Une ambiance marquée

Vous l'aurez compris ce Rayman contre les Lapins Crétins est doté d'une ambiance complètement dingue, à travers les jeux bien entendu mais aussi grâce à son design unique. Des lapins au look cartoon criant comme des demeurés qui se battent à coup de ventouses, se déguisant de temps à autres avec des costumes stupides, Ubi Soft s'est clairement lâché. L'autodérision est même de la partie puisque l'on croisera des lapins avec les lunettes de vision de nuit de Sam Fischer, tandis que Rayman peut se déguiser en danseur disco ou en rappeur gangsta pendant les défis. Les décors du jeu fourmillent de détails et références cinématographiques dont vous prendrez un malin plaisir à tous les découvrir. Graphiquement, le titre ne casse pas trois pattes à un lapin mais reste correct dans l'ensemble. C'est surtout pour le gameplay et l'humour omniprésent que l'on s'intéressera à Rayman Contre les Lapins Crétins, qui à défaut d'être un jeu de plate-forme comme on l'aurait espéré, s'avère être un titre fun et très original.

 

 

VERDICT

- Rayman marque son retour dans un party game sympathique et plutot original.
© 2004-2014 Jeuxpo.com - Tous droits réservés