Beyblade : Evolution
Plate-forme : Nintendo 3DS
Date de sortie : 18 Octobre 2013
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6/10

Beyblade accueille une première incursion sur Nintendo 3DS.

Développé par intergrow, Beyblade : Evolution est un jeu de combat de toupies décliné en deux versions : la standard (29,99€) et la collector (39,99€) comprenant une toupie exclusive en six pièces, la Wing Pegasus 90WF (inédite en Europe jusqu'à présent). Si vous n'êtes pas familier du programme, sachez qu'il s'agit d'une licence japonaise qui a connu son petit succès au milieu des années 2000 et  comme cela peut être le cas avec Power Rangers ou Digimon par exemple, un certain nombre d'éléments évolue durant chaque saison du dessin animé. Le jeu vidéo Evolution est d'ailleurs destiné à faire le lien entre la série Metal Fury et la nouvelle saga Shogun Steel. Il n'y a toutefois pas de mode histoire en bonne et due dans cette première aventure 3DS qui se consacre presque exclusivement sur les combats de toupies, contrairement aux précédents opus DS/Wii produits par Hudson Soft. La stratégie prend toutefois une part essentielle dans Beyblade, et il faudra choisir parmi quelques 500 pièces uniques pour associer les 5 qui créeront vos propres toupies personnalisées, associant puissance d'attaque et robustesse. Une fois sur le champ de bataille, l'objectif est simple : La dernière toupie debout l'emporte. Pour cela, il faudra attaquer la toupie de votre adversaire, et l'on constatera que la jouabilité est un peu plus souple que dans le précédent opus DS. Vous pourrez accéder à tous les détails de vos toupies comme de celles de vos adversaires grâce à l'encyclopédie Beypedia, utile pour établir et modifier vos stratégies au fur et à mesure que les combats seront de plus en plus ardus. La reconnaissance de mouvements de la console est d'ailleurs utilisé pour contrôler la toupie, ce qui force l'immersion même si les contrôles au gyroscope ne sont pas toujours très précis. En cas de duel remporté, vous glanerez de l'expérience, cela va de soi. En utilisant la carte AR fournie dans le boitier, vous pourrez organiser des combats en multijoueur en réalité augmentée.

Sur le plan purement technique, Beyblade : Evolution demeure assez sobre. Si le design respecte celui de la série, le graphisme est terriblement plat et répétitif et manque singulièrement de caractère. Par rapport à un Yu-Gi-Oh ! Zexal, la différence est flagrante, surtout que les animations sont parfois saccadées. Côté jouabilité, le titre demeure plutôt simple d'accès et il faut seulement quelques minutes pour en comprendre tous les aboutissants. Il faut d'ailleurs noter que les mécanismes de jeu n'évoluent pas durant la partie. Une dizaine d'heures sera nécessaire pour finir l'aventure, qui demeure assez facile. De nombreuses séquences de dialogues apparaîtront, afin d'en apprendre un peu plus sur les forces en présence, mais on découvrira bien vite que vous aurez constamment à refaire la même chose encore et encore tout au long de la progression. Il n'y a strictement aucune exploration ni quelconque énigme. Les concepteurs ont toutefois intégré quelques mini-jeux afin de briser la monotonie, allant à des quiz sur les Beyblade, en passant par les parcours d'obstacles peu inspirés. Les musiques manquent d'éclats pour leur part. De la techno pop japonaise assez rythmée certes, mais qui a tendance à tourner en boucle. Forcément, ça lasse rapidement.

VERDICT

-

Malgré une grande fidélité à la série de jouets, Beyblade : Evolution apparaît terriblement répétitif et monotone. Si le jeu utilise avec talent les fonctionnalités de la 3DS, on regrette la disparation du mode scénarisée des titres précédents, surtout que la réalisation technique aurait elle aussi gagnée à davantage de polissage.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés