Dragon Ball Z : Battle of Z
Plate-forme : Xbox 360 - PlayStation 3 - PlayStation Vita
Date de sortie : 24 Janvier 2014
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5.5/10

Dragon Ball Z revient sur consoles dans une nouvelle aventure.

Un épisode différent.

Si Dragon Ball Z : Battle of Z reprend les grands arcs de la saga (Saiyens, Freezer, Cell et Buu), on ne retrouve pas vraiment de campagne scénarisée dans cet épisode, mais plutôt un ensemble de combats melting pot, parfois impliquant plusieurs personnages. Les options solo et coopératifs sont d'ailleurs presque en tous points semblables, la seule différence étant que les personnages secondaires sont dirigés par la console d'un côté, et par un joueur humain de l'autre. Oubliez le 1 contre 1, il s'agit plutôt de 4 contre le reste du monde. Avant chaque bataille, vous devrez donc choisir les guerriers qui vous accompagneront dans l'épisode (cela peut être trois le même). Une fois le combat terminé, vous découvrirez de nouveaux combattants disponibles. On en compte plus de 70 au total (en incluant les transformations et les futurs DLC), qu'il sera possible de personnaliser, mais aussi d'équiper de cartes bonus, utile pour améliorer la défense, l'attaque, ou pour se servir temporairement d'un item. Parmi les nouveaux protagonistes, on pourra citer Beerus, Whis, et God Goku.

Il faut avouer que les combats sont particulièrement dynamiques, avec des personnages affichant une jouabilité unique basée sur quatre différentes techniques de combats : Ki-Blast, Support, Melee et  Interfere. Hélas, la caméra se montre assez instable et ne permet pas une lecture claire de l'action. L'intelligence artificielle rencontre également quelques déconvenues, certains ennemis ne se déplaçant même de la carte tant que vous les frappez pas. Développé par Artdink, davantage connu pour ses jeux de gestion (tels que la série A-Train) en Europe, Dragon Ball Z: Battle of Z ne reprend pas du tout le gameplay des précédents opus de la série. Au contraire, les choses ont été très simplifiées cette fois. Un bouton permet de dasher, un autre de combattre au corps-à-corps, tandis que les autres permettent de déclencher des attaques énergétiques. Et que dire des combos souvent à base d'actions interactives (QTE) ? La jauge Genki sert quant à elle d'obtenir des points Premium pour obtenir des objets spécifiques. Ensuite, elle permet aussi de ressusciter vos compagnons lorsque le besoin s'en fera sentir.

Une réalisation à la hauteur ?

Sur le plan technique, Dragon Ball Z : Battle of Z n'est pas spécialement impressionnant.  On pourra même trouver le visuel en régression par rapport au précédent volet, surtout que les environnement s'avère moins destructibles et votre personnage ne pourra pas se transformer en plein combat. Les animations demeurent heureusement très fluides et la prise en main convenable dans l'ensemble, même si on aurait apprécié retrouver davantage de techniques spéciales.

A plusieurs, vous pourrez également jouer en Combat normal (4 contre 4), Combat au score (éliminer un maximum d'ennemis), Mêlée générale (chacun pour soi), ou encore Course Boules de cristal (il faut collecter le plus de boules). Il faut noter que tous ses modes sont uniquement jouable en ligne, aucune option multijoueurs n'étant pas présente en local, le comble pour un jeu de combat ! Côté son enfin, si l'on retrouve d'emblée les voix américaines, il est possible d'opter pour les doublages japonais en passant par les options (et cela change beaucoup de choses). Les musiques s'avèrent très moyennes, mais c'est coutumier dans les DBZ européens ...

VERDICT

-

Dragon Ball Z : Battle of Z apporte de nombreux changements dans la série DBZ. Hélas, le résultat s'avère pour le moins décevant. Les combats sont certes dynamiques mais parfois également hautement confus, le gameplay a été considérablement simplifié et la réalisation technique n'est pas non plus des plus resplendissantes ...

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés