XCOM : Enemy Within
Plate-forme : Xbox 360 - PC - PlayStation 3
Date de sortie : 15 Novembre 2013
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Stratégie
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

XCOM Enemy Unknown accueille une extension d'envergure sur consoles.

Un retour attendu.

Lancé en 1993 sur PC, X-COM a marqué son époque, et constituait l'un des meilleurs jeux de stratégie de l'histoire vidéoludique. Bien des années plus tard, le studio Firaxis, connu pour la série Civilization, nous livrait XCOM : Enemy Unknown, un nouvel épisode de la saga avec un scénario et des ennemis totalement inédits, et de nouvelles technologies pour vous aider à combattre des extraterrestres hostiles et à protéger la Terre. Vous êtiez en effet à la tête d'une organisation militaire secrète, la XCOM, qui doit lutter contre les menaces venus d'ailleurs. En tant que commandant, il était nécessaire de superviser les stratégies de combat et les tactiques de chaque unité, tout en gérant leur base et leurs ressources. Enemy Within reprend un gameplay totalement identique à son ainé. Vous devrez donc mettre un pare-feu aérien en installant un réseau de surveillance satellite d'envergure, développer des nouvelles ressources militaires,  entraîner vos soldats, mais aussi mieux connaître les forces et faiblesses de l'ennemi. Au début de la partie, les ressources financières sont particulièrement limitées, et il est ainsi conseillé de privilégier la défense de telle ou telle nation. Pour récupérer des technologies avancées, vous pourrez toujours prendre les armes aliens sur le terrain. Sachez cependant que le XCOM regroupe plusieurs pays, et qu'il ne faudra pas négliger ses derniers, sous peine de voir son budget, déjà pas vraiment florissant, fondre comme neige au soleil. Une jauge permettra d'ailleurs de surveiller le moral des pays.

Dans Enemy Within, il n'est surtout question que de stratégie. Outre gérer votre base (qui comprend des laboratoires scientifiques, des salles de contrôle, des casernes, des centres de recherche, des cellules, des générateurs, etc), dont le point culminant est le Geoscape (qui affiche une vue globale de la Terre et qui permet de voir si un vaisseau ennemi se profile), vous devrez envoyer des hommes combattre. Les soldats gagnent en expérience après chaque rixe, et peuvent se spécialiser en Commando, Grenadier, Sniper ou Soutien. L'arbre de compétences est particulièrement exhaustif, mais une escouade ne peut comporter que six membres, ce qui impose de faire rapidement des choix. Des recrues non expérimentés pourraient bien vite succomber, même si on compte un médecin dans leur rang. Une des nouveautés de cette extension réside dans la ressource extra-terrestre dite Mêlée. On la retrouve un peu partout dans le monde, et en général, deux caisses se trouvent sur la carte que vous visitez. Sachez cependant que la cargaison est attentivement surveillée par l'ennemi, et que pour ne rien arranger, la Mêlée s'autodétruit passée un certain nombre de tours. La Mêlée permet d'augmenter les capacités de vos militaires, selon deux opportunités. Avec la génétique, il est possible d'améliorer les capacités salutaires en combat des soldats, tandis qu'en cybernétique, vous pourrez concevoir des soldats CEM (des militaires équipées d'une immense armure, proche du mécha japonais).

Des combats inchangés.

Sans surprise, XCOM : Enemy Within offre des affrontements au tour par tour. Il faut déplacer chaque unité l'un après l'autre, et l'interface est très fonctionnelle. Le titre offre une vue isométrique comme le premier épisode de la saga, ce qui permet d'avoir une profondeur de champ assez fonctionnel, même si du brouillard se fait souvent sentir.  La caméra est plutôt dynamique, et suit à la trace chaque personnage si on le désire. Les environnement sont désormais destructibles (les aliens peuvent en faire de même cela étant). Notez d'ailleurs qu'il y a plusieurs sortes de menaces dans le jeu. Entre ceux qui prennent une forme humaine et peuvent empoisonner leurs victimes, les autres qui transforment les humains en zombies,  ou ceux qui se déplacent en jetpacks, il y a de quoi faire. Cette extension apporte également deux nouvelles classes aliens, les Mectoïds (pendant extra-terrestre des soldats CEM), tandis que les perfides peuvent se rendre invisibles avant d'attaquer vos unités. La fonction EXALT (humaine) cherche à s'accaparer les ressources venues d'ailleurs, et fera tout son possible pour perturber le jeu.

On trouve par ailleurs un mode multijoueurs en ligne, offrant des deathmatchs par escouades interposées, avec 47 nouvelles cartes de surcroît. Le concept est ici identique en solo, sauf que votre équipe pourra être composé d'humains, d'extraterrestres, ou même d'un mélange des deux. S'il n'atteint pas la qualité de la campagne solo, il s'agit cependant d'un bonus fort sympathique.

Une réalisation perfectible ?

Sur le plan technique, XCOM : Enemy Within s'en sort plutôt bien, cependant les graphismes sont quelque peu dépassés, notamment sur consoles. On retrouve néanmoins le character design de la série mis au goût du jour, et des décors assez variés, même si on ne constate pas beaucoup de changement depuis Enemy Unknown. L'animation est aussi assez fluide, bien que quelques bogues de collision sont à constater, de même que quelques avaries avec la caméra. La prise en main demeure très accessible, calquée sur le titre des années 1990, et malgré le nombre d'options à gérer, on s'en sort relativement bien à la manette.

La campagne solo est très longue, et occupera pendant plus d'une vingtaine d'heures. Notez que les ennemis n'apparaissent pas toujours aux endroits attendus, ce qui peut réserver quelques surprises. Le titre est porté par une bande son très réussie, mais un peu trop discrète cependant. Les doublages sont assez corrects, et les bruitages très réalistes (du moins pour l'armement humain).

VERDICT

-

XCOM : Enemy Within s'avère encore plus stratégique que son ainé, et offre un challenge assez corsé. Le titre de Firaxis s'avère très exhaustif et affiche un gameplay pour le moins prenant, pour ne pas dire chronophage. Notons au passage que cette version console inclut le jeu de base sur le disque !

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés