Spellforce 2 : Demons of the Past
Plate-forme : PC
Date de sortie : 16 Janvier 2014
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6/10

Après des années d'absence, Spellforce 2 accueille une nouvelle extension.

Un RPS ?

Spellforce II est défini par ses concepteurs comme un RPS : un "Role Playing Strategy – game". Deux vues différentes sont proposées pour tous les modes de jeu : une vue du dessus en 3D isométrique, et une vue à la 3ème personne. Le jeu est prévu pour pouvoir être fait en intégralité dans n'importe quelle vue, le mieux étant de permuter en fonction des situations pour tirer le meilleur parti de chaque perspective. Les trois ressources indispensables à l'évolution de votre guilde (pierre, argent, Lenya) vous obligeront très rapidement à vous aventurer sur les cartes pour améliorer vos constructions et personnages. Vous pouvez créer une dizaine de combinaisons de personnages différentes pour faire face à des situations bien précise (attaque à distance, défense...). Il suffit de sélectionner l’un des groupes et d’y assigner les personnages désirés (possibilité d’assigner le même personnage à plusieurs groupes). Ensuite, d’un simple clic vous appellerez l’un de ces groupes pour lancer une action spécifique. Parfois, le jeu prend aussi des airs de hack'n slash, soit du frittage d'ennemis en règle où les combats s'avèrent bien nombreux. Depuis l'introduction de la faction des Shaïkans, le gameplay est davantage orienté vers l'action, et il est possible d'avoir un familier, ou encore de gérer son inventaire.

Dans cet épisode, l'infâme Zazhut est libre et sa colère menace le monde. Les Shaikan mènent une bataille perdue d'avance, mais votre personnage, l'aîné de la tribu, n'est pas prêt à renoncer. Avec d'anciens et nouveaux compagnons, il décide de se rendre chez les Dieux, les seuls encore en mesure de repousser Zazhut. Mais ces derniers ne semblent pas enclins à vous aider. La destinée d'Eo repose donc entre vos mains. Il faudra partir lutter contre les démons du passé, collecter des informations sur Zazhut et bannir les forces diaboliques du monde, une fois pour toutes.

Une réalisation en retrait.

La réalisation technique de Spellforce 2 : Demons of the Past accuse des années de retard. Le titre semble être resté en jachère au milieu des années 2000, et les textures apparaissent bien peu détaillées de nos jours, tout comme la distance d'affichage très réduite. Les cinématiques sont d'ailleurs loin de la haute définition. La prise en main est heureusement immédiate et l'exécution des commandes a été pensée pour être la plus directe possible : Tout se lance via des icônes en évitant des systèmes de menus / sous-menus qui auraient plombé l'action. En mode "3ème personne" vous contrôlez directement l’un de vos héros, à la manière d’un RPG, avec les touches ZQSD (ou les flèches). Vous pouvez alors déclencher toutes les actions (diriger vos troupes, ordonner les attaques, lancer les constructions...) grâce à la souris. Bon point, il faut une vingtaine d’heures pour terminer le mode solo (maps et bonus débloquables). De quoi faire, même si le contenu est quelque peu répétitif vu la tournure action des évènements. En multijoueurs (via Steam), on retrouve également un mode domination, survie, ou encore libre.

VERDICT

-

Spellforce 2 : Demons of the the Past est une extension assez intéressante du jeu d'origine. Hélas, le titre propose une réalisation très proche du jeu d'origine, donc peu flatteuse de nos jours, et ne fait pas vraiment preuve d'originalité. Il n'empêche que la durée de vie est appréciable, avec plus de vingt heures pour la seule campagne.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés