Dungeons & Dragons : Chronicles of Mystara
Plate-forme : Wii U - Xbox 360 - PlayStation 3
Date de sortie : 12 Septembre 2013
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Dungeons & Dragons : Chronicles of Mystara compile les titresTower Of Doom et Shadow Over Mystara, à la sauce (un peu) HD.

Dungeons & Dragons: Chronicles of Mystara réunit deux classiques de la série de jeux d'arcade D&D, à savoir Tower of Doom (paru en arcade en 1993) et Shadow over Mystara (1996), dans un seul et même titre. Dans l'univers fantasy de Mysteria, vous incarnez l'un des six combattants proposés, à savoir clerc, guerrier, elfe, nain, magicien ou voleuse (ces deux derniers étant absent de Tower of Doom). Chaque classe possède de mouvements communs (saut, glissade, attaque principale, dash avant, etc, mais aussi d'attributs spécifiques. Concernant le concept, il s'agit de beat'em all à l'ancienne. En somme, il faudra éliminer tous les ennemis à l'écran avant de pouvoir avancer. On retrouve toutefois un petit aspect jeu de rôle, avec des montées en niveau des personnages, et de nombreux objets à collecter dans les décors (fioles, dagues, anneaux, etc). Il est d'ailleurs possible de stocker plusieurs items simultanément, et de les utiliser lorsque le besoin se fait sentir. Bien évidemment, les jeux portés par le studio Iron Galaxy ne sont plus aussi difficiles qu'ils ne l'étaient dans les années 1990 : Quatre niveaux de difficultés ont été incorporés, de même que des vies infinis, ce qui aide forcément à progresser plus efficacement. On notera également les deux titres sont localisés en français au niveau des textes, même si on trouve de nombreux coquilles dans la traduction.

D'un point de vue technique, D&D Chronicles of Mystara affiche un visuel très correct. On retrouve beaucoup d'options pour modifier les visuels, notamment un filtre HD qui impacte toutefois grandement le character design d'origine (il est toutefois possible de le désactiver). Wii U oblige, il est également possible de jouer directement sur le GamePad grâce au mode OffPlayTV. Le jeu est d'une fluidité à toute épreuve, contrairement à la précédente compilation 32 bits, et il est d'ailleurs possible de jouer jusqu'à quatre simultanément sur une même console ou bien en ligne (il est permis de rejoindre ou quitter une partie à la volée). Cette campagne en coopératif se pare de nombreux objectifs annexes qui permettent d'améliorer sensiblement la durée de vie. L'aventure n'est pas très longue (une heure pour chaque jeu), mais de nombreuses routes alternatives sont proposées, ce qui nous pousse à refaire la campagne plusieurs fois. La jouabilité s'avère dans l'ensemble assez arcade, et s'adapte à tous les publics. La bande son affiche des musiques heroïc fantasy assez rythmés, les bruitages sont très classiques, et les voix digitalisées nous replongent bien des années en arrière ...

VERDICT

-

Dungeons & Dragons : Chronicles of Mysteria est une compilation agréable à (re)découvrir. Les beat'em all présentés n'ont pas trop vieillis, et bénéficient d'un panel de coups et de personnages haut en couleurs, qui réjouiront également les amateurs de Tolkien.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés