Barakamon tome 8
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 24 Avril 2014
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Par Satsuki Yoshino.

“Barakamon” est une expression du sud du Japon qui signifie “avoir la pêche”. La série met en scène Seishu Handa, étoile montante de la calligraphie japonaise, qui collectionne les prix d’excellence pour son travail. Beau et jeune, mais surtout d’une arrogance sans bornes, il met sa carrière en péril le jour où, excédé, il assomme un éminent conservateur de musée qui juge son travail “formaté et sans saveur”… Sanction immédiate pour ce coup de sang : Seishu est puni et contraint d’aller expier son crime sur une petite île, au fin fond de la campagne nippone ! Le jeune citadin, qui espérait au moins pouvoir pratiquer son art dans le calme, ne tarde pas à déchanter : entre les voisins qui débarquent à l’improviste et la bande de gamins qui a choisi son atelier comme terrain de jeu, la partie s’annonce compliquée…

Attachants, irritants, farfelus et pleins de vie, les habitants du village vont chambouler son quotidien bien réglé. Au fur et à mesure des rencontres, le calligraphe retrouve peu à peu l’inspiration, seulement voilà : il ne finit que deuxième au concours suivant. De retour à Tokyo, Seishu va participer à une nouvelle compétition, et le brouhaha ambiant ne manque pas de le perturber. L'inspiration commence sérieusement à le manquer, c'est alors qu'il repense à son séjour sur l'île et toutes les bizarreries qu'il a pu vivre. Pendant ce temps, les habitants se languisse de son absence, et sa mère ne veut pas qu'il reparte la-bas. Nous apprenons alors que le père de Seishu a fait le même voyage initiatique il y a trente-cinq ans afin de forger son style. Les résultats du concours approchent, mais cette fois, Seishu est prêt à tout entendre ... et finalement ni lui ni son rival le plus proche ne parviennent à se classer sur le podium. Cependant Seishu sait qu'il est sur la bonne route pour trouver son propre style. Avec l'accord de ses parents, il décide de repartir vers son île où tous les villageois l'attendent pour de nouvelles aventures ! À l’occasion d’une fête traditionnelle, Seishû fait la rencontre d’un nouveau personnage emblématique de Nanatsutake : mamie Kiyo, la doyenne du village, une vieille dame presque centenaire ! Rapidement touché par la personnalité chaleureuse de cette femme – qui a appris à des générations d’écoliers comment fabriquer une voiture-bobine –, il décide de retourner lui rendre visite avec Naru …

VERDICT

-

Barakamon est un manga plutôt sucré, et qui distille un récit plus profond qu'il n'y paraît. Les situations se montrent plutôt variées, et tout est géré (forcément) avec beaucoup d'humour.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés