Far Cry 4
Plate-forme : Xbox One - Xbox 360 - PC - PlayStation 3 - PlayStation 4
Date de sortie : 18 Novembre 2014
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Far Cry change totalement d'ambiance dans ce périple au coeur de l'Himalaya.

Il était une fois.

Développé par Ubisoft Montréal, Far Cry 4 vous met dans la peau d'Ajay Ghale, un américain né au Kyrat, mais qui a vécu toute sa vie aux Etats-Unis. Il est de retour dans sa terre natale pour y répandre les cendres de sa mère, mais le voyage tourne au cauchemar. En effet, Kyrat est gouverné par un dictateur sanguinaire, Pagan Min, et le pays est en pleine guerre civile. La résistance qui souhaite destituer le tyran en place a donc besoin de votre aide. Votre premier objectif sera pourtant de rester en vie, dans un environnement plus hostile qu'il n'y paraît. La progression est bien entendu ponctuée de nombreuses cinématiques (entièrement doublées en français), où l'on découvre des protagonistes loin d'être sans zones d'ombre.  Ajay Ghale en tête, n'est pas vraiment un soldat, et essaye de décrire le mieux possible ce que ressentir un individu lambda s'il était face à une situation analogue. Kyrat étant un environnement assez vaste, libre à vous de choisir votre manière de jouer, soit de jouer avec le furtivité, soit y aller comme un rustre et foncer sur les ennemis. Quelques défis sont également proposés par les habitants, et il est possible de se déplacer sur les pistes en voitures, un peu n'importe où avec le VTT, dans les airs avec l'hélicoptère et bien sur sur l'eau avec des embarcations.

Les armes ne manquent pas dans Far Cry 4, et contrairement au deuxième épisode, elles ne s'enrayent jamais. On pourra d'ailleurs les modifier afin de les rendre plus performante ou discrète. A chaque point contrôlé sur l'île, on retrouve en effet une boutique pour dépenser ses précieux deniers. Outre les soldats ennemis, Kyrat comporte en effet une biodiversité particulièrement menaçante (tigre, éléphant, rhinocéros, loup, aigle, etc) et les animaux ont tendance à vous attaquer à la moindre occasion. Il est néanmoins possible de dévier leur attention en lançant des appâts dans une direction opposée à la votre.  Far Cry oblige, le "surnaturel" entre également en jeu, cette fois sous la forme des branches de l'arbre de compétences, évoluant vers l'éléphant et le tigre. A l'instar d'un Assassin's Creed, vous pourrez également dépouiller les ennemis et les animaux pour fabriquer des objets additionnels. Ajay pourra ainsi s'intéresser aux plantes, dont les vertus médicinales ne sont plus à prouver.

Une réalisation à la hauteur ?

Bien que tournant sur une évolution du moteur graphique que Far Cry 3 (lui même issu du deuxième opus), ce nouvel épisode offre pourtant une réalisation technique de toute beauté. La profondeur de champ est élégamment rendue, les cycles jours/nuit bien gérés, nonobstant, on n'échappe pas à quelques bogues lorsque la console est très sollicitée. Il n'en demeure pas moins que l'étendue de la zone de jeu, et sa relative vivacité force le respect. L'animation demeure assez fluide sur consoles, malgré quelques ralentissements notables, mais le plus grand pas en avant effectué dans cet opus réside dans l'intelligence artificielle. Les protagonistes réagissent en fonction de vos actions, et on ne vit jamais les mêmes évènements similaires de la même manière. Si quelques soucis d'interface se font sentir (en particulier pour gérer l'inventaire), la jouabilité de Far Cry 4 reste très arcade, et se maîtrise en quelques secondes.

Outre une campagne solo relativement longue et des activités secondaires très prenantes, Far Cry 4 intègre plusieurs modes multijoueurs. Du coopératif bien sur où deux joueurs via Internet peuvent effectuer des missions autonomes se déroulant sur des parties de Kyrat parcourus durant la campagne. Tant qu'un joueur est encore en vie, la mission se poursuit, et l'on dispose également de la possibilité de ranimer son comparse.  On retrouve également du compétitif (à 5 contre 5) où une équipe contrôle des soldats, l'autre les guerriers ancestraux de Shangri-La. Un éditeur de cartes est aussi de la partie. Côté son enfin, la bande son proposée est de très grande qualité, avec des musiques bien choisies, un doublage français très travaillé et des bruitages immersifs.

VERDICT

-

S'appuyant sur les solides bases de son prédécesseur, Far Cry 4 est un FPS particulièrement réussi. S'il met l'action en première ligne, le jeu d'Ubisoft Montréal réserve sa part d'émotion, dans une campagne solo riche et profonde. Bien réalisé et affichant un univers ouvert apportant une expérience unique, cette production comporte également un multijoueurs convaincant, que cela soit en coopératif ou bien en compétitif.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés