Rise of the Tomb Raider
Plate-forme : Xbox One - Xbox 360 - PC - PlayStation 3
Date de sortie : 13 Novembre 2015
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Lara Croft marque son retour en exclusivité sur les consoles Xbox en 2015, dans une suite du célèbre reboot.

Une mécanique qui évolue légèrement.

En 2013, le développeur Crystal Dynamics avait décidé de remettre à plat la célèbre série Tomb Raider. La jeune Lara Croft apparaissait plus vulnérable que jamais, mais se métamorphosait au fil des minutes en une survivante aguerrie.. Il est vrai que fréquenter les cités antiques, cryptes et autres catacombes n'est pas une sinécure. Dans ce nouvel opus, la jeune femme s'engage à poursuivre la quête de son défunt père, celle de l'immortalité, en retraçant l'itinéraire d'un mystérieux prophète et de la Source Divine. Un objectif qui n'est du goût des Trinitaires, une secte chrétienne millénaire, bien décidée à s'emparer du secret. Son odyssée la mènera de Syrie jusqu'en Sibérie, et le gameplay apporte quelques innovations dans cet épisode. Lara peut en effet lancer son piolet avec une corde (tel un grappin) ou bien encore planter des flèches crantées dans les parois pour se hisser. En outre, la recherche de reliques permet d'augmenter son niveau en langues (russe, grec, etc), ce qui permettra de décoder certaines inscriptions, et la quête de bonus a une vraie utilité, celle de débloquer des compétences supplémentaires pour l'héroïne.  La partie crafting a également été renforcée, avec la possibilité de modifier son armement, mais aussi de confectionner des bandages avec des plantes médicinales ou encore des flèches empoisonnées grâce aux champignons vénéneux.

L'aventure occupera une bonne dizaine d'heures, sachant qu'il reste toujours la possibilité de se lancer à la recherche des donjons cachés. Le titre n'est pas constitué de chapitres, on vit l'histoire d'un bout à l'autre (les chargements étant cachés durant les intermèdes). Si Rise of the Tomb Raider incorpore l'aspect exploration qui faisait défaut au précédent opus, il faut noter que le jeu demeure très tourné vers l'action. A plusieurs reprises, le jeu interdit la furtivité et impose le combat frontal face aux Trinitaires. Lara peut également se battre au corps à corps, profiter d'un système de couverture ou encore d'une vision d'instinct indiquant les actions possibles. Les séquences interactives (ou QTE) sont bien entendu toujours présentes.

Lara Croft sublimée.

La réalisation passe un cap, et on a plaisir à parcourir ces mondes où les graphismes sont tout simplement magnifiques et ont été rehaussés depuis la précédente génération (1080p). Le jeu est également très fluide et le personnage de Lara Croft s'avère beaucoup plus expressif que par le passé. Le travail sur les éclairages comme la direction artistique sont remarquables, mais certains passages en extérieur sont un peu moins probants. La prise en main n'a pas fondamentalement évolué, et s'avère très réactive avec un panel d’actions très complet. Lara Croft peut tirer dans n'importe quelle position (en varappe, sur une corde, etc.), ce qui ne sera pas du luxe compte tenu de l'intelligence renforcée des ennemis rencontrés, qu'ils soient humains ou non. De ce côté là, Tomb Raider ressemble toujours plus à Uncharted qui lui s'inspirait beaucoup de la saga d'Eidos. Mais qui dit Tomb Raider dit piège, et c'est d'autant plus vrai dans cet opus. Comme à l'accoutumée, cela parle beaucoup et des cinématiques en 3D temps réel surgissent régulièrement. Vous pourrez d'ailleurs les zapper en pressant Start et en choisissant l'option demandée. Notez que contrairement à son prédécesseur, aucune commande vocale n'est présente dans cet épisode.

La prise en main n'a pas fondamentalement évolué, et la durée de vie occupera une bonne vingtaine d'heures. Aucun mode multijoueurs à constater cette fois-ci. Les musiques s'avèrent très réussies, et on retrouve pour les doublages de tous nouveaux comédiens. Les voix françaises sont plutôt réussies dans l'ensemble et les bruitages assez réalistes.

VERDICT

-

Rise of the Tomb Raider s'avère peut être plus classique qu'escompté, mais sa qualité technique, son intrigue bien troussée et son action sans temps mort en font l'un des jeux les plus réussis de l'année. Un opus qui suit la direction établit par le reboot et qui se montre très immersif.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés