Sleeping Dogs : Definitive Edition
Plate-forme : Xbox One - PC - PlayStation 4
Date de sortie : 10 Octobre 2014
Résumé | Test Complet | Images | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Sleeping Dogs accueille une Definitive Edition regroupant l'ensemble des DLC et améliorant légèrement sa réalisation.

Un retour étonnant.

Dévoilé en 2010, True Crime : Hong Kong s'annonçait dans la lignée de ses prédécesseurs, soit un GTA like très tourné vers l'action prenant place dans une grande mégalopole, Hong Kong en l'occurrence (contre Los Angeles dans le premier volet , puis New York dans le second), et mettant en scène un policier infiltré du nom de Wei Shen (là aussi une constante dans la série). Après une preview relativement encourageant début 2011, Activision annonce l'annulation pur et simple du projet. Quelques mois plus tard, Square Enix reprend le bébé en main, sous un nouveau titre naturellement. Cet aparté mis à part, Sleeping Dogs conserve les mêmes mécaniques qu'à l'origine. Évoluant au sein des triades, Wei devra affronter les plus redoutables organisations du crime hongkongais, tout en réalisant les tâches que lui confiera la Police (nettoyer certains quartiers de la ville de la pègre par exemple), et surtout exécuter sa vengeance. Wei avait en effet fuit Hong Kong à l'âge de dix ans pour San Francisco (États-Unis) après de terribles déboires ...

Sans surprise, la progression demeure assez linéaire, et des scores de triade et de police seront attribués en fonction de vos exploits. De quoi s'offrir de nouvelles compétences par la suite. Pour escalader l'échelle du pouvoir, vous devrez triompher de vos ennemis dans des combats à mains nues violents, des fusillades explosives et des courses-poursuites effrénées, à pied ou à bord de véhicules. La ville de Hong Kong est assez fidèlement reproduite, et vous disposez d'une assez grande liberté d'action et pouvez emprunter tous les véhicules présents sur les lieux. Mieux, il est possible de prendre un taxi pour arriver directement à son objectif. Bien entendu, vous pourrez effectuer quelques emplettes dans les magasins, et parfois on fera des mauvaises rencontres avec des tueurs sans scrupule, des indics véreux ou encore des criminels sans foi ni loi. La difficulté est très raisonnable, sauf quand la caméra s'encastre par mégarde dans un bâtiment, et la durée de vie très correcte. Comptez environ douze heures de jeux pour terminer la campagne principale,  et presque une vingtaine si vous effectuez  les quêtes annexes. Aucune option multijoueur n'est cependant présente.

Techniquement en progression ?

Pour un jeu se déroulant dans un monde ouvert, Sleeping Dogs propose un moteur 3D assez ambitieux il est vrai vrai, avec moult effets visuels à afficher. Cependant, quelques bogues sont bien présents, des éléments qui disparaissent comme par magie ou des textures parfois très limités. Le graphisme est en tout cas plutôt réussi, même si cette version Xbox One ne rivalise pas avec son homologue PC, et connaît parfois de notables ralentissements, encore plus que sur PS4 (Le titre est annoncé en 1080p et 30 fps). Autre modification depuis la version Xbox 360, la Definitive Edition comporte des effets de brume supplémentaires, une foule plus dense, une gestion des lumières beaucoup plus aboutie, et une physique un peu plus réactive (les objets bougent plus facilement lorsque vous les percutez). Hélas, l'intelligence artificielle n'a pas du tout évolué depuis le jeu de base, et affiche des réactions parfois étonnantes, sans compter que des scripts imposent le déroulement des actions comme l'ordinateur l'a décidé et non vous, ce qui crée quelques comportements erratiques. La prise en main est heureusement excellente. Le système de combat rappelle le kung fu, et offre la possibilité de concevoir de nombreux combos, tout en profitant des éléments du décor comme armes de substitution. Les phases de tir sont quant à elle très classiques, mais un peu trop assistées. A noter qu'un bug assez étrange éteint le Kinect dès qu'une cinématique se déclenche, et rallume la caméra une fois la séquence passée.

L'ambiance musicale est excellente, et on comptera de multiples stations de radio, chacune avec une thématique différente (l'influence GTA une fois encore). Les bruitages sont plutôt réussis, de même que les doublages américains. Il est juste assez surprenant d'entendre tout le monde parler la langue de Shakespeare à Hong Kong ! On retrouve Will Yun Lee dans le rôle de Wei Shen, et Tom Wilkinson dans le rôle de l'inspecteur Pendrew. Enfin, il faut noter que la Definitive Edition comporte l'intégralité des DLC parus pour le jeu, soit vingt-quatre au total. Les plus importants sont les campagnes "Cauchemar à North Point" (Les zombies ont envahi Hong-Kong, et le redoutable gangster Smiley Cat est revenu de l'Enfer pour mettre Wei Shen ainsi que tout autre empire criminel à ses pieds), et "L'Année du Serpent" (Wei Shen rejoint les rangs de la police pour une série de nouvelles missions et doit lutter contre le culte du Serpent, une secte dédiée à la fin du monde). Rien de très surprenant cela étant.

VERDICT

-

Deux ans après sa sortie initiale, Sleeping Dogs signe un retour remarqué. Ce jeu d'action garantit un voyage passionnant au sein des triades de Hong Kong. Une alternative à GTA rondement mené, offrant des combats dynamiques, et une réalisation très convenable. Notons cependant que les améliorations techniques depuis le jeu d'origine demeurent assez mineures, notamment sur PC, et que le tarif élevé pourrait faire office de repoussoir (60€ tout de même) même si le nombre de DLC intégrés est assez imposant.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés