Turok
Plate-forme : Xbox 360 - PC - PlayStation 3 - Mobiles
Date de sortie : 08 Février 2008
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10
La série Turok fait son grand retour sur consoles.

Retour aux sources.

Près de cinq ans après le médiocre Evolution, Turok revient sur consoles, avec un nouvel éditeur. En effet, Acclaim (l'auteur d'origine) a connu la banqueroute et la licence Turok a depuis été racheté par Disney. Le concept du jeu n'a toutefois pas changé d'un iota, et demeure un FPS violent, où les dinosaures font leur loi. Le jeu se déroule dans un futur alternatif sur une planète mystérieuse où Joseph Turok, ancien commando des black ops, fait désormais parti d'une escouade d'élite des forces spéciales connue sous le nom de Whiskey Company, dont la mission est d'anéantir Roland Kane et son armée, la Mendel -Gruman Corporation. Lors de leur voyage spatial, rien ne s'est passé comme prévu, et les troupes ennemis ont abbatu le vaisseau de Turok alors qu'il survolait la zone. Perdu dans un environnement hostile, Turok va devoir localiser et aider les autres survivants du crash, tout en affrontant les soldats de Mendel-Gruman, des créatures voraces, et bien sur les dinosaures - dont l'incontournable T-Rex.

Une technique impressionnante ?

Turok tourne sur le sacro-saint moteur Unreal Engine 3. Sa réalisation technique est donc dans la lignée de ce qui se fait actuellement sur consoles. Le jeu est assez soigné avec des textures fines et détaillés, de multiples éléments présents à l'écran et bien sur, pas mal d'explosions qui viennent perturber la visibilité. Les visages sont assez expressifs, même si on pourra trouver le character design un peu trop comics US. Bon point, l'ambiance, qui était déjà le fer de lance des épisodes Nintendo 64. Les environnements du jeu plongent immédiatement dans une jungle dangereuse et dense, où de multiples routes permettront de gagner l'arrivée. Turok reprend un concept identique aux précédents opus en somme, mais l'intelligence artificielle n'est pas toujours sans nous poser d'accrocs. Les ennemis sont réactifs, aussi, il est toujours possible d'utiliser des armes de précision ou son arc, la furtivité payera souvent.  Il vous faudra  plus d'un tir pour venir à bout des adversaires, et chose amusante, même lorsque l'on croit avoir tué un soldat ennemi, il tente parfois dans un dernier souffle de vous tirer quelques balles alors que vous avez le dos tourné.

En solo, Turok assure une moyenne de dix heures de jeu, le standard actuellement pourrait-on dire. Le jeu propose également un mode multijoueur sur Xbox Live jusqu'à 16 participants avec pas mal d'options (deathmatch, capture the flag,  etc ...) et même un mode coopération à deux, mais il ne contient présentement que 3 cartes ...

    

VERDICT

- Turok est un FPS rythmé et finalement agréable à jouer. Très arcade, il devrait séduire les amateurs du genre, surtout qu'il s'avère bien réalisé.
© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés