Dead or Alive 5 : Last Round
Plate-forme : Xbox One - PlayStation 4
Date de sortie : 19 Février 2015
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

Dead or Alive 5 accueille une ultime version sur consoles.

Un dernier round.

Dead or Alive 5 : Last Round intègre trente-deux personnages, essentiellement des femmes d'ailleurs, dont deux nouveaux, Raidou (le boss final de Dead or Alive 1 désormais sous la forme de cyborg) et Honoka. Les protagonistes ajoutés dans la version Ultimate sont également de la partie, à savoir Jacky Bryant, le frère ainé de Sarah (Virtua Fighter 5), Momiji et Rachel (Ninja Gaiden), ainsi que Leon et Ein (Dead or Alive 2).  DOA 5 LR propose toujours le gameplay particulier de la série. On retrouvera donc rapidement ses réflexes, et des environnement toujours très interactifs. Cependant, il est depuis l'épisode 5 de s'agripper sur le rebord d'une arène et d'éviter d'être propulsé seul dans les profondeurs (si vous réussissez à l'entraîner dans votre chute en le tirant par la jambe). Mais si vous ratez votre mouvement, les dégâts sont encore plus grands qu'à l'accoutumée ! Comme à l'accoutumée, on retrouve un mode Histoire ponctué de nombreuses cinématiques, permettant de découvrir les secrets de combattants et présentant deux arènes additionnelles, Crimson (tirée de Dead or Alive 2) et Danger Zone (le stage dédié à Kasumi de Dead or Alive 1). On remarque également un certain rééquilibrage des personnages, ainsi que la présence de nouveaux costumes, dont 31 crées par les fans de la série. A noter d'ailleurs que les possesseurs de Dead or Alive 5 Ultimate pourront porter dans cet épisode tous les costumes, accessoires, et DLC précédemment achetés ou débloqués.

En revanche, Dead or Alive 5 Last Round ne comporte toujours pas de mode Chronicle, si cher au récent volet 3DS. Les modes de jeux sont très classiques allant de l'Entraînement au passant par le Versus, la Survie, le Contre-la-montre, ou bien les affrontements en ligne. DOA oblige, comment passer à côté de l'option Spectateur qui permet de prendre des photos des personnages et les enregistrer sur le disque dur de la console.. A signaler qu'il sera bien entendu possible de débloquer de nouvelles tenues et qu'une foule de contenus additionnels est déjà disponible sur le Xbox Live.

Une réalisation à la hauteur ?

Techniquement parlant, Dead or Alive 5 : Last Round se distingue surtout des versions PS3/X360 par son affichage en 1080p et son 60fps. Hormis cette exception, le graphisme n'est pas foncièrement différent de la précédente génération de consoles, excepté la modélisation des combattants plus poussée et des animations encore plus détaillées. Les décors sont un peu plutôt légers en éléments, et les environnements ne sont pas toujours très inspirés. Côté jouabilité, DOA 5 LR demeure semblable aux précédents et se veut donc très aisé à prendre en main. Pas besoin d'être un expert pour sortir des combinaisons élaborées. Le casting permet en tout cas d'essayer de nombreux styles d'affrontements, et il est également possible de jouer en tag, cela va de soi.

La bande son est plutôt soignée, et les doublages sont disponibles aussi bien en anglais qu'en japonais (texte écran en Français). Dead or Alive 5 Last Round se veut complet avec des modes suffisamment intéressants. La présence du jeu en ligne est un avantage notable. On y dénombre plusieurs déclinaisons comme les tournois mondiaux, le choix de former des équipes, un classement détaillé, ou encore l'option chat. De quoi faire, mais la difficulté se ressent rapidement. Privilégiez votre liste d'amis, du moins dans un premier temps.

VERDICT

-

Dead or Alive revient dans un épisode très rythmé, exhaustif, et relativement bien réalisé. Certes, on retrouve peu de nouveautés de gameplay, un visuel finalement assez peu différent de la précédente génération, mais le casting est particulièrement séduisant, et les affrontements d'un rare dynamisme. Toutefois, si vous possédez déjà le cinquième volet sur PS3 ou Xbox 360, les quelques ajouts ne justifieront sans doute pas de débourser à nouveau quarante euros.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés