State of Decay : Year-One Survival Edition
Plate-forme : Xbox One
Date de sortie : 28 Avril 2015
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Lancé en 2013 sur Xbox 360 puis sur PC, State of Decay accueille une version mise à jour sur Xbox One.

Un retour palpitant.

Développé par Undead Labs, State of Decay : Year-One Survival Edition réunit le jeu d'origine et ses deux extensions Breakdown et Lifeline, ainsi que du tout nouveau contenu. Les possesseurs de la version Xbox 360 bénéficieront d'une remise de 33% sur le prix de vente.  L'intrigue débute au cœur de l'Amérique profonde, où votre avatar se reposait, coupé du monde, durant ses vacances. C'est alors qu'une épidémie se propage à travers les États-Unis, sans que vous n'en sachiez rien. Les zombies ne tarderont pourtant à se manifester jusqu'à votre lieu de villégiature. Votre objectif est de vous en sortir vivant, tout en essayant d'en savoir plus sur ce qui a déclenché cette pandémie, mais aussi de retrouver d'autres survivants. Au fil de la progression, vous rencontrerez d'autres compagnons d'armes, et en gagnant leur confiance (à travers des mini-quêtes), vous pourrez en prendre le contrôle. Dans State of Decay, le danger est partout, et il faudra souvent se reposer pour récupérer de ses blessures. Avec davantage de personnages dans vos rangs, la tâche sera facilitée puisque vous pourrez assurer un roulement entre vos héros.  Sans compter que si un protagoniste tombe au combat, la partie se poursuivra avec un autre allié. Sachez que chacun d'entre eux disposent de différentes caractéristiques et que votre communauté aura besoin de vivres, de munitions, mais aussi de matériel pour espérer survivre dans des conditions décentes. En effet, vous pourrez bâtir des bâtiments pour améliorer votre base, à savoir une infirmerie, une tour de guet, ou encore des dortoirs.

Il faudra également surveiller le moral de vos troupes et étouffer tout conflit naissant, sans oublier de gérer vos ressources. Vous pouvez visiter l'ensemble de la carte, comportant de multiples fermes, des bâtiments municipaux, des commerces, etc, pour aller récupérer des vivres ou des munitions, mais à l'instar de Walking Dead, si vous êtes trop bruyant, la meute de zombies sera attiré sur vous. Parfois, votre radio captera quelques transmissions, par exemple un voisin qui a besoin d'aide ou un de vos hommes en bien mauvaise posture. Le moment de la journée (le jeu propose un cycle jour/nuit) a également quelques conséquences sur les ennemis. Les infectés sont plus rapide le soir, et plus nombreux également. Dans State of Decay : Breakdown, le gameplay évolue quelque peu et se concentre essentiellement sur la survie. Vous disposerez de peu de ressources et d'hommes et devrez pourtant affronter une menace des plus dangereuses !  Enfin State of Decay : Lifeline se déroule quant à lui en ville. Vous dirigez un groupe de soldats qui va devoir faire des choix toujours plus délicats. Votre base sera davantage équipée, avec des installations dernier cri et un stock de munitions assez large.

Une réalisation en progression ?

State of Decay : Year-One Survival Edition tourne désormais en 1080p sur Xbox One. A part ça, rien de bien nouveau à constater. L'aspect technique manque encore de soin sur la console de Microsoft, avec un graphisme terne et bien peu détaillé, une animation truffé de bugs de collisions, ou encore des ralentissements inexplicables. La prise en main s'avère assez classique. Vous pourrez vous munir d'une arme à feu et une arme blanche pour vous défendre. La gestion de votre communauté et de ses ressources demeure simple d'accès, grâce à une interface pensée dès le départ pour la console. Ce côté old school cache pourtant un gameplay efficace et plutôt charmant, si on parvient à pousser outre le rendu pas des plus flatteurs pour une production actuelle. Les musiques demeurent très discrètes, mais la gestion du bruit à son importance. Chaque coup de feu peut attirer les zombies, et fouiller un bâtiment n'est pas forcément une sinécure.

Du côté de la durée de vie, avec le jeu de base et ses deux DLC, vous pourrez passer des dizaines d'heures devant l'écran. La progression demeure très progressive, malgré une difficulté notable, et le concept donne envie de progresser et de découvrir le responsable de cette situation apocalyptique. Manque juste un multijoueurs qui aurait pourtant idéal pour ce genre de jeu. A noter que les trois campagnes sont directement accessibles dans le menu principal.

VERDICT

-

State of Decay: Year-One Survival Edition est un jeu d'action et de survie relativement efficace. Son ambiance et son gameplay font rapidement mouches, en revanche l'aspect technique n'a pas considérablement évolué lors de cette adaptation sur Xbox One.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés