Bladestorm : Nightmare
Plate-forme : Xbox One - PlayStation 4
Date de sortie : 20 Mars 2015
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


6.5/10

Bladestorm marque son retour sur consoles sous les traits d'un remake du premier épisode.

La Guerre de Cent Ans.

Bladestorm Nightmare prend pour cadre la Guerre de Cent Ans (1337 à 1453) et met donc les troupes Françaises face aux Anglais. Ce jeu propose une touche de stratégie avec son lot de tactiques à évaluer et l'environnement à prendre en compte pour attaquer (la topographie du terrain par exemple), mais est davantage tourné vers l'action qu'un Kessen par exemple. En effet, l'essentiel est de remporter la victoire, donc si vous décidez simplement de mettre toutes vos forces pour éliminer le commandant ennemi, vous remporterez la partie. Comme à l'accoutumée, on pourra améliorer son attirail via un passage chez le marchand, et on gagnera de l'expérience au fil de la partie. La difficulté du jeu augmente d'ailleurs assez rapidement, mais les développeurs ont intégré des bonus pour soit augmenter les compétences de vos hommes, ou encore régénérer une équipe qui bat de l'aile. N'oubliez pas qu'il est également possible de se retirer de la bataille. Il est inutile de persister et de se lancer dans un assaut impossible. Heureusement, l'interface de jeu est un peu plus accessible que par le passé ... mais ce remake est hélas intégralement en anglais ce qui est fort dommageable.

Pour le reste, Bladestorm est tel qu'on l'avait connu en 2007. Le titre permet de contrôler simultanément jusqu'à quatre unités, ce qui développe l'aspect stratégique du jeu. Les unités peuvent être repositionnées à tout moment et vous pouvez leur donner l'ordre d'accomplir certaines actions spécifiques, comme attaquer selon un angle précis ou tenir une position (vous pouvez contrôler 4 groupes de 50 unités). L'intelligence artificielle est un peu plus réactive, c'est déjà ça. La grande nouveauté vient de la présence du mode inédit intitulé Nightmare. En son sein, la France et l'Angleterre vont devoir mettre leur différend de côté pour affronter une menace commune : une Jeanne d'Arc passée du côté obscure et qui déploie des hordes de démons à travers le monde. Les mécaniques sont assez similaires, mais votre mercenaires dispose cette fois d'une arme permettant d'enrôler des ennemis dans son équipe pour améliorer sa puissance. Une trentaine de personnages répond présent dans ce mode.

Techniquement à la traîne.

Les environnements de Bladestorm Nightmare restent toujours assez avare en détails, mais les textures ont gagné en qualité et en relief par rapport à la précédente génération. Les cartes sont très grandes et beaucoup d'unités sont présentes à l'écran sans que l'animation ne connaisse d'avarie, un point important. Le moteur 3D n'est pourtant pas sans défauts, et les bugs de collisions sont bien présents. On sent que le jeu n'a pas donné tout son potentiel, après tout, cet opus est encore cross gen (une version PS3 est disponible mais uniquement sur le PSN). Les déplacements manquent eux aussi de souplesse, heureusement la jouabilité du jeu s'avère convaincante, et une fois toutes les commandes maîtrisées, vous serez un chef de guerre. Koei a d'ailleurs inclut un tutoriel pour vous aider en début de mission, même si là encore on regrette de ne pas avoir de textes en français.

Musicalement le jeu s'en sort bien. Les musiques sont très jolies, les bruitages violents et les doublages ne manquent pas d'intensité.  Enfin il faudra environ trente heures pour terminer la campagne du jeu, plus si vous désirez être le mieux gradé possible, ce qui est plutôt convenable pour une production du genre. Côté multijoueurs, nous retrouvons de la classique coopération et du Versus en ligne.

VERDICT

-

Bladestorm Nightmare est un jeu d'action assez réussi, qui bénéficie d'un gameplay agréable mais qui n'épargne pas certains clichés, ni une certaine répétition des tâches malgré l'introduction d'un mode Nightmare amusant. Servie par une réalisation honnête sans toutefois être transcendante, cette production Koei mérite qu'on s'y attarde, si vous aimez le genre et que vous êtes à la recherche d'un jeu accessible. Malgré tout, difficile de mettre sous le tapis l'absence de traduction française, alors que la version originale était intégralement dans la langue de Molière il y a sept ans. Il est vrai que l'éditeur avait alors une filiale dans l'Hexagone.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés