Spirou et Fantasio n° 54 : Le groom de Sniper Alley
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 21 Novembre 2014
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Scénario : Vehlmann
Dessin : Yoann

Sans surprise, Le Groom de Sniper Alley poursuit le travail de refondation des aventures de Spirou et Fantasio, entamé dans le tome 51. Le héros lui-même a remis son costume de groom, ce qui ne lui était pas arrivé depuis des décennies et nous ramène à l'époque Franquin. L'intrigue nous envoie cette fois en Aswana (l'Irak ?), où une guerre civile est sur le point de se terminer, suite à l'élimination du dictateur local. Si le monde entier se réjouit de la nouvelle, ce n'est pas le cas de Don Contralto, un mafieux condamné à 634 années de prison (sur un malentendu nous dit-on). Afin d'occuper ses longues journées dans une pénitencier de haute sécurité de New York, ce détenu - qui ne fait pas de vagues - a décidé d'étudier l'archéologie. Au fil de ses recherches dans les livres, sur Internet (même en prison ?!) et sur des cartes d'époques, il a fini par retrouver un grand nombre de trésors antiques. L'un d'entre eux, le trésor d'Alexandre le Grand, se trouverait justement en Aswana, au milieu d'un terrible labyrinthe souterrain. Afin de mettre la main dessus, Don Contralto décide de faire appel à son neveu ... Vito Cortizone. Ce dernier pense avoir le duo d'aventuriers capable de mener à bien cette mission.

Bien évidemment, Vito a un moyen de pression pour que Spirou et Fantasio acceptent de se rendre en Aswana. Il a enlevé Seccotine ! Et ils ne savent pas dans quoi ils vont mettre les pieds. Le labyrinthe est jonché de pièges en tous genres. Toutefois, ils pourront compter sur les conseils à distance de Champignac et son équipe de savants. L'humour est au rendez-vous, mais le dessin n'aura pas que ses adorateurs, le trait de Yoann divisant très clairement les fans de la série. Le scénario est assez convaincant, même si les prises de position anti-occidentales sont un brin fatigantes et que le souffle épique tend à s'effondrer au fil des pages.

VERDICT

-

Cette nouvelle aventure de Spirou pioche bon nombre de ses éléments scénaristiques et de sa mise en scène, du passé et plus précisément de l'ère Franquin (Marsupilami mis à part ... quoique). Le cadre de l'action s'avère très original, mais dans cette odyssée, le souffle s'épuise quelque peu au fil des pages. Un tome malgré tout sympathique, mais qui manque un peu de piquant.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés